Sport

8ème édition des Jeux de la Francophonie : les officiels visitent les sportifs marocains

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Rachid Talbi Alami s’est rendu jeudi 20 juillet 2017 à Abidjan, au Village des Athlètes aménagé au sein de l’Institut National de la Jeunesse et Sports (INJS) de la commune de Marcory. Accompagné de Kamal Lahlou, vice-président du Comité National Olympique Marocain (CNOM) et de l’ambassadeur du Maroc en Côte d’Ivoire Abdelmalek Kettani, il a rencontré les athlètes marocains participant à la 8ème édition des Jeux de la Francophonie (21-30 juillet 2017).


Les officiels ont effectué une tournée dans les différentes dépendances du pavillon réservé à la délégation marocaine et qui comprend des espaces pour séjour, ainsi qu’un espace de soins doté des moyens nécessaires pour répondre aux besoins des athlètes marocains et leurs homologues de certains pays africains amis.

Pour Rachid Talbi Alami, la participation du Maroc à cette compétition francophone est le moment opportun pour promouvoir le sport national, partager l’expertise du Royaume dans ce domaine, avec les pays africains en premier lieu, et avec les amis francophones en deuxième lieu. Il a fait observer que la Francophonie est pour le Maroc un espace où il est présent, dans plusieurs disciplines notamment, politique en tant qu’instance internationale, mais aussi sur les plans culture, jeunesse et sports. Il s’agit de trois domaines à travers lesquels le Royaume observe ce que font les autres pays pour tirer profit de leurs expériences et être ainsi en mesure de reformuler la question de savoir quel avenir pour le sport au Maroc et en Afrique, et quel avenir pour la culture et pour la jeunesse, et surtout, comment insérer cette jeunesse économiquement et socialement.

Kamal Lahlou s’est dit, de son côté, fier de cette participation du Maroc aux Jeux de la Francophonie, qui se tiennent dans un pays africain frère et ami avec lequel le Royaume tisse des relations de coopération et de partenariat excellents, rappelant que les premiers jeux de la Francophonie étaient organisés au Maroc et avaient rencontré un franc succès. Cette participation, poursuit le vice-président de CNOM,  revêt une importance exceptionnelle compte tenu des efforts inlassables déployés par SM le Roi Mohammed VI pour le retour du Maroc au sein de l’Union africaine, et consolider davantage l’ancrage du Royaume dans le continent. Kamal Lahlou a noté que tous les athlètes ont été sensibilisés en tant que représentants du peuple marocain, à faire montre de discipline et d’un comportement digne de notre nation, compte tenue de la responsabilité sportive qu’ils se doivent d’assumer pleinement. Sur le plan sportif, cette participation est l’occasion de mettre en avant le degré de développement atteint par le sport marocain, et de mieux se préparer pour d’autres compétitions, a dit Kamal Lahlou, mettant en avant la symbiose et la complémentarité entre le CNOM et le ministère de la jeunesse et des sports, et cette collaboration qui va se renforcer davantage à l’avenir.

Pour sa part, l’ambassadeur du Maroc en Côte d’Ivoire, Abdelmalek Kettani a fait part de la mobilisation de la représentation diplomatique du Maroc en terre ivoirienne, pour assurer à la participation marocaine à ces Jeux, toutes les conditions de succès, émettant le vœu de voir les athlètes marocains exceller et monter sur les marches du podium pour honorer le sport national. Le diplomate marocain a fait part également de la mobilisation de la communauté marocaine installée en Côte d’Ivoire pour accompagner ces champions et hisser haut le drapeau national.

Réalisé sur une superficie de 3,5 ha, le Village des Athlètes est d’une capacité d’accueil de 4000 logements, dont 100 pour les athlètes à mobilité réduite, et comprend entre autres, des espaces de détente et de convivialité.

Pour rappel, le Maroc sera représenté lors de la 8ème édition des Jeux de la Francophonie dans six disciplines sportives à savoir : le judo, l’athlétisme, le football, la lutte, le handisport (para-athlétisme) et le cyclisme exhibition.

Article précédent

Marrakech, capitale mondiale de l’industrie du gaz de pétrole liquéfiés

Article suivant

Bank Assafa muscle sa communication