Tourisme

Al Ajial remplit son contrat pour la station touristique d’Ifrane

Le fonds d’investissement koweitien Al Ajial Holding continue d’investir dans son mégaprojet de la station touristique d’Ifrane.


En effet, l’ex CMKD, principalement connu au Maroc pour sa chaîne d’hôtels Farah et sa participation dans l’opérateur télécoms inwi vient de hisser le capital de sa filiale SAVI (Société d’Aménagement et de Valorisation d’Ifrane) à plus d’un milliard de DH à travers une énième recapitalisation de 39 millions de DH. Ce nouveau concours vient permettre à cette structure de finaliser la deuxième phase de son programme d’investissement dont le premier coup de pioche avait été donné dès 2009. Aussi, SAVI, qui avait été la première station touristique du plan Biladi à voir le jour dès 2013 avant que son promoteur ne décide d’en doubler le programme d’investissement en le portant à plus de 700 millions de DH, aura rempli ses engagements vis-à-vis du gouvernement marocain avec lequel elle avait signé en 2008 une convention d’investissement.

Le problème auquel reste, toutefois, confronté Al Ajial est la rentabilité du projet car jusqu’à présent SAVI est un gouffre qui a englouti plus de 350 millions de DH en pertes de démarrage vu que la commercialisation a été des plus timides les premières années. Il faut dire que le promoteur avait attiré l’attention sur les contraintes du cahier de charge imposé par l’Etat marocain notamment en matière des tarifs des nuitées des 5 000 lits que compte la station et qui sont des plus attrayants (200 DH à 400 DH la nuitée pour les résidences hôtelières verticales, 300 à 500 DH pour les résidences hôtelières horizontales et 100 à 150 DH pour le camping) mais qui, conjugués à la saisonnalité de la destination, empêche pour l’instant d’atteindre l’équilibre financier.

Rappelons que la station touristique d’Ifrane s’étale sur 40 hectares et se compose d’un complexe touristique et immobilier de plusieurs unités hôtelières, de plus de 200 chalets et appartements, un camping Caravaning de 200 places, des espaces de restauration et de loisirs, une salle de conférence de 80 places, une piscine chauffée couverte, quatre piscines extérieures, des terrains omnisports, des salles de jeu et autres équipements.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Il fait l'actu : Abderrahim Atmoun, coprésident de la Commission parlementaire mixte Maroc-UE

Article suivant

Mondial 2018 : l'Argentine s'approche de la sortie