FinanceFlash-eco

AMMC : volume des échanges en repli

Durant le dernier trimestre de l’année 2017, le volume global des échanges sur les deux marchés, central et blocs, a atteint 27,32 milliards de DH, en baisse de 1 milliard de DH par rapport à la même période de l’année précédente, selon l’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux (AMMC).


Cette évolution n’empêche pas la progression haussière du volume global annuel, qui a grimpé de 21%, passant de 54,06 milliards de DH en 2016 à 65,53 milliards de DH en 2017, ressort-il du « Rapport sur le Profil des investisseurs en bourse au titre du quatrième trimestre de 2017 », récemment mis en ligne par l’AMMC. Le compartiment actions reste dominant avec 98% du volume contre 2% pour le compartiment obligataire, relève la même source, notant que le volume des actions échangées sur le marché central durant le quatrième trimestre 2017, soit 9,20 milliards de DH, a fléchi de 27% par rapport à la même période de 2016. Près de 34% de ce volume revient aux Organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM), suivis des personnes morales marocaines, des personnes physiques marocaines et des personnes morales étrangères avec des parts respectives de 32%, 18% et 12%, précise le régulateur du marché des capitaux.

En termes annuels, le rapport fait état d’une forte progression des transactions enregistrées par les personnes physiques marocaines, dont le volume a doublé en 2017 pour la deuxième année consécutive pour atteindre 8 milliards de DH à l’achat et 7,8 milliards de DH à la vente (au lieu de 3,3 à l’achat et 3,9 à la vente en 2016). Empruntant la même tendance, le volume d’activité des OPCVM poursuit la progression haussière déjà constatée en 2016 pour atteindre un volume de 26,68 milliards (achats et ventes confondus), soit une variation de 66 %.

Les échanges sur le marché obligataire, durant le 4ème trimestre 2017, ont, pour leur part, totalisé près de 675 millions de DH drainés, à parts égales, par les OPCVM et les personnes morales marocaines, conclut l’AMMC.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

L'ONCF lance son hackathon

Article suivant

L’ESCA s’attèle sur les relations maroco-chinoises