Banques

Attijariwafa bank pulvérise un nouveau record

Le groupe Attijariwafa bank n’en finit pas de battre les records.


En effet, le champion national de la banque et finance est en passe de devenir un des rares acteurs économiques marocains dont les fonds propres dépassent la barre de 50 milliards de DH. Aussi, avec des capitaux propres consolidés qui ont atteint 49,4 milliards de DH à fin septembre 2017, Attijariwafa bank, dont le bénéfice net consolidé attendu au titre de l’année qui s’achève est supérieur à 6 milliards de DH, est assurée de rejoindre l’OCP (dont les fonds propres sont de 72 milliards de DH) dans ce club encore très fermé des groupes marocains qui peuvent se targuer d’avoir une puissance financière supérieure à 5% du PIB national. D’ailleurs, sur le registre des fonds propres, qui est aussi le nerf de la guerre pour une banque et le principal critère de classement des établissements de crédits, le groupe présidé par Mohamed El Kettani n’est dépassé à l’échelle africaine que par deux groupes sud-africains, en l’occurrence le mastodonte Standard Bank qui revendique 13,4 milliards de dollars (plus de 126 milliards de DH), mais dont près du tiers du business est réalisé en dehors de l’Afrique, et First Rand dont les fonds propres dépassent 6,4 milliards de dollars (soit plus 60 milliards de DH) mais qui est, désormais, à portée de main.

Cette nouvelle « médaille », tous secteurs marocains confondus, vient se rajouter à celle du total bilan où Attijariwafa bank est en pole position depuis plusieurs années avec 463 milliards de DH loin devant ses deux concurrents bancaires immédiats à savoir BCP et BMCE Bank (dont les actifs totalisent respectivement 378 et 320 milliards de DH), ou encore le groupe Caisse de dépôt et de de gestion (CDG) et l’OCP dont les bilans consolidés pointent respectivement à 220 et 150 milliards de DH.

Rappelons que la filiale de la SNI ne brille pas uniquement par son gigantisme puisqu’elle est régulièrement primée pour la qualité de ses prestations et la pertinence de son positionnement continental. La dernière distinction en date remonte, à peine, à fin novembre 2017, quand l’agence de médias et de notation Leaders League l’a élue Banque Africaine de l’Année 2017.

 


Article précédent

Attijariwafa bank élue « Banque Africaine de l’Année 2017 »

Article suivant

SM le roi remercie les généraux Bouchaib Arroub et Hosni Benslimane