Audiovisuel

Audiovisuel : les régulateurs africains et ibéro-américains échangent sur leurs modèles à Fès

C’est dans un contexte très particulier de libéralisation du champ médiatique auquel font face de nombreux pays émergents d’Afrique et d’Amérique latine, que s’inscrit ce premier sommet Riarc-Prai, organisé par la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) à Fès du 16 au 18 mars 2017. Un contexte qui est aussi marqué par des problématiques économiques majeures, des mutations culturelles et des changements sociaux qui incitent à des réflexions profondes sur le rôle qui incombe aujourd’hui aux régulateurs de l’audiovisuel pour être au même diapason que ces mutations mondiales qui vont très vite et imposent de nouveaux réglages et de nouvelles approches. Pour la présidente de la HACA, Amina Lemrini Elouahabi : « Cette rencontre est une occasion pour partager informations et expériences pour mieux nous connaître dans les différents réseaux de régulation. C’est aussi une occasion de traiter trois thématiques importantes : Le pluralisme politique et la diversité linguistique, culturelle et sociale, L’égalité hommes et femmes et la lutte contre les stéréotypes du genre, et enfin Les médias associatifs, troisième type de médias d’intérêt public ».


Article précédent

Qui est El Othmani, le nouveau Chef du Gouvernement ?

Article suivant

Crans Montana : les indiscrétions du Forum

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *