Télécommunications

Avanzit Maroc se met en ordre de bataille

Le spécialiste marocain des infrastructures de télécommunications et de technologies de l’information double son capital en le portant à 7 millions de DH.


À travers cette recapitalisation, les actionnaires de cette ex-filiale du groupe Ezentis (ex-Avanzit) vise à en renforcer les moyens financiers au lendemain d’une grosse commande d’élargissement du réseau de fibre optique obtenue avec un opérateur télécoms (dont le nom est, pour l’instant, jalousement gardé) et qui, crée un besoin de financement non négligeable.

Il faut dire qu’Avanzit Technologies Maroc, qui compte à son actif plusieurs milliers de kilomètres de fibre installés pour le compte aussi bien d’acteurs télécoms tels Orange et Maroc Telecom que de clients issus d’autres secteurs tels l’Office National des Chemins de Fer (ONCF), souhaite consolider son leadership sur le créneau de la construction des réseaux de fibre optique alors que ce marché est promis à une forte croissance au cours des prochaines années. En effet, avec seulement 36.347 abonnés à la fibre optique FTTH (Fiber To The Home ou fibre optique jusqu’au domicile) à fin 2017, les trois opérateurs télécoms marocains sont déterminés à mettre les bouchées double afin de démocratiser l’accès au haut débit en élargissant la couverture du territoire et en étoffant leurs offres qui restent, pour l’instant, assez onéreuses et accessibles principalement au CSP+. Pour ce faire, un opérateur comme Orange a prévu d’investir autour de 1,2 milliard de DH par an sur les prochaines années pour rattraper son retard par rapport au leader du marché.

Rappelons qu’Avanzit Technologies Maroc a été créée en 2001 par le numéro deux en Espagne de l’intégration des infrastructures télécoms. Treize ans plus tard et pour des raisons de réorganisation géographique, ce groupe qui compte aujourd’hui une présence dans plus de 25 pays et un effectif global de plus 4 500 salariés s’est départi totalement de sa filiale marocaine au profit de ses propres dirigeants.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Il fait l’actu : Marouane Tarafa, nouveau président de l’APC

Article suivant

Poudre de lait : l’avis du ministère de l’Agriculture