Portrait

Aventurier dans l’âme

Othmane Bennis a bâti sa carrière sur de solides et riches expériences au sein de grandes entreprises marocaines telles que WanaCorporate, Capital Consulting… Aujourd’hui, il se lance dans un nouveau défi, celui de lancer son propre business.


Même s’il n’a que 38 ans, cet ingénieur en informatique a déjà bien roulé sa bosse. Wana Corporate, Capital Consulting, CDG Développement, ou encore Trarem Afrique, il a enchainé de brillantes expériences les unes après les autres. Fière allure, avec une carrure sportive, Othmane Bennis est un homme passionné de sport. À 16 ans déjà, il a décroché son 2ème dan en Aïkido, une discipline qu’il a découverte à l’âge de 3 ans grâce à son père, et a aussi développé une passion pour le surf et pour le motocross. « J’ai participé à des championnats nationaux, et j’ai aussi un titre de vice-champion et une 3ème place en 80cc et 125cc en 1996 et 1997 », se souvient-il. Né en 1979 à Casablanca, de parents passionnés de sport et de musique, il est l’ainé de la famille. Il a fait ses études primaires et secondaires au groupe scolaire d’Anfa jusqu’en quatrième, avant d’intégrer l’École Al Jabr à partir de la troisième et, y est resté jusqu’au bac, qu’il a obtenu en 1998. « J’ai passé mon enfance à Ain Sebaa dans une maison qu’avait achetée mon père, collée à l’ancienne usine familiale Trarem », raconte Othmane Bennis.

Riches expériences professionnelles
Soulignons que le groupe Trarem Afrique a été fondé par son grand-père. Après l’obtention en 1998 de son baccalauréat scientifique français en Mathématiques, Othmane Bennis enchaine avec un Bachelor en génie Informatique orienté Génie Logiciel de l’Université Laval Québec en 2006. Une fois le sésame en poche, il entame sa carrière professionnelle. Le Maroco-canadien est vite répéré par WanaCorporate au sein duquel il passa trois ans, de 2006 à 2008, au poste d’Ingénieur Etudes et Développement- au sein de la Direction Réseaux. L’année qui a suivi, il quitte le groupe et devient consultant senior au sein du cabinet Capital Consulting. Là, il pilote d’importants projets pour le compte de grands groupes marocains. D’abord, il participe à une mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour l’élaboration du schéma directeur SI (Système d’Information) pour la CGI (filiale immobilière de la CDG). Il participe aussi à l’élaboration d’une feuille de route RH pour CDG Développement. Othmane Bennis est ensuite envoyé à Dakar au Sénégal pour assister l’équipe Capital Consulting sur le projet de fusion bancaire AWB/CBAO plus précisément sur la bascule informatique. C’est après ces riches expériences qu’il rejoint enfin le groupe familial Trarem en 2009.

Dans le cocon familial
« Dès mon retour de ma dernière mission au Sénégal, j’ai reçu la proposition du groupe familial pour rejoindre la société en vue de prendre en charge le développement du business pour le pôle des centres d’appels et salles de conférence. En 2 ans, nous avons repositionné TRAREM comme leader sur ces segments à travers le développement et le lancement de nouvelles gammes de produits», explique-t-il. En 2014, il est nommé au poste de Directeur Support en charge des opérations, organisation & SI.

En fin 2015, il décide de quitter le groupe familial et se concentre sur l’obtention d’un Executive MBA des Ponts et chaussées qu’il finalisera un peu plus tard la même année. En 2016, Othmane Bennis se lance alors à son propre compte en tant que consultant indépendant et travaille en partenariat avec différents cabinets. Il pilote un projet d’organisation au sein de la Direction Achats Groupe pour le compte de l’OCP. Il mènera ensuite un projet de restructuration du support technique pour le groupe Intelcia au sein de la Direction des Systèmes d’Informations. Son ambition désormais : Lancer son propre projet d’entreprise. « Après l’obtention de ce MBA, j’ai fait un petit recentrage et j’ai pris le temps de bien savoir ce que je voulais faire. J’ai donc préféré me mettre à mon compte », conclut-il.

Bio Express
1979 : Naissance à Casablanca
1998 : Obtention du bac
2006 : intègre WanaCorporate
2009 : rejoint le groupe familial Trarem


Article précédent

Le français Derichebourg avance ses pions au Maroc

Article suivant

Nouvelle Nissan Leaf : Watts else !