Business

BASF s’attaque au marché de la peinture pour carrosserie

Investir le segment premium de la peinture pour carrosserie automobile, tel est l’objectif de BASF dans le Royaume à travers sa marque R-M.


BASF au Maroc poursuit le développement de son portefeuille d’activités. Le  Groupe allemand vient de lancer la marque R-M (marque premium de peinture pour réparation automobile du nom de leurs fondateurs Rinshed et Mason) dont il est depuis 1986 le propriétaire. «Selon nos études de marchés, le secteur automobile dans le Royaume qui compte près de trois millions de véhicules en circulation est en pleine mutation et il devrait poursuivre  son trend haussier dans les années à venir», a déclaré Xavier Verfaillie, directeur général de BASF Maroc, Algérie et Tunisie et patron de la plateforme Afrique du Nord située à Casablanca. Et notre interlocuteur de préciser : «les plus grands constructeurs automobiles investissent au sein de leurs réseaux dans de nouvelles technologies afin que leurs véhicules soient réparés dans les meilleures conditions. C’est donc pour nous une opportunité de business que de lancer cette gamme de produits au Maroc». Une marque de peinture premium qui s’adresse en priorité aux concessionnaires automobiles et aux garages indépendants. «A l’instar de nos  concurrents, nous n’avons pas ciblé pour l’instant toutes les gammes de produits. Nous articulons notre stratégie de développement sur le haut de gamme en matière de peinture pour carrosserie». Faut-il souligner que le secteur de la peinture pour réparation automobile compte de nombreux opérateurs au rang desquels le Groupe Colorado qui avait, courant 2010, signé un accord de partenariat avec le groupe américain Valspar, devenant ainsi le représentant exclusif au Maroc et en Algérie de la marque Octoral, spécialisée elle aussi dans la peinture pour carrosserie. 

Privilégier l’offre de service

Pour accompagner le développement de sa gamme de produits, l’accent a été mis sur la notion d’offre de services. Ainsi, la filiale marocaine du Groupe allemand propose à sa clientèle un audit pour carrosserie permettant d’identifier les sources d’amélioration de leur atelier peinture. Par ailleurs, un volet formation est également proposé afin d’assurer un niveau de compétences et de savoir-faire de la clientèle sur les dernières technologies en matière de peinture pour carrosserie. S’agissant de la distribution de ses produits, BASF a fait appel à des revendeurs situés plus particulièrement sur l’axe Casablanca, Agadir et Tanger. Pour autant, les ambitions stratégiques de développement de l’opérateur ne se limitent pas au seul Maroc qui fait office de véritable hub centralisant ses activités en Afrique du Nord. Compte tenu du développement croissant que connaît également le secteur automobile en Algérie et en Tunisie, BASF prévoit d’investir ces marchés courant 2014. Outre l’activité retouche- peinture, le groupe travaille également en étroite collaboration avec Renault, notamment au niveau de la première monte, l’objectif étant de gagner l’appel d’offres qu’effectuera l’usine de Meloussa courant 2014 s’agissant du domaine des applications en matière de peinture automobile.  


Article précédent

Fiat 500 L : Au format XXL

Article suivant

Les langues se délient