Banques

BCP : offensive tangéroise sur l’automobile

La Banque Centrale Populaire (BCP) confirme son engagement auprès du Plan d’Accélération Industrielle (PAI) 2014-2020, plus précisément sur le volet des écosystèmes automobiles.


Le groupe bancaire a ainsi réuni à Tanger, le mercredi 04 octobre 2017, l’Association Marocaine pour L’Industrie et le Commerce Automobile (AMICA), la Fédération des Industries des Équipements pour Véhicules (FIEV-France) et les industriels du secteur, sous la supervision du ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et des Nouvelles Technologies. Objectif : contribuer au développement du tissu des PME autour des constructeurs et grands équipementiers. Cela passe par la création d’une plateforme, objet des deux conventions signées, permettant à davantage de PME de bénéficier des avantages de ce secteur. L’accompagnement par cette plateforme propose à la PME d’être assistée pour l’identification de projets, l’évaluation de la typologie de partenariat, le conseil et l’appui financier jusqu’à l’aboutissement du projet. Ainsi, la première convention signée entre la Banque Centrale Populaire, l’AMICA et la FIEV, a permis de matérialiser la plateforme d’accompagnement des PME. La seconde, paraphée par la banque du cheval et l’AMCA, étend l’offre de services de la Convention « Automotive Clusters Banque Populaire » signée en juillet 2015 et ce, notamment par l’intégration d’une offre pour le renforcement des fonds propres dans le cadre des partenariats issus de l’accompagnement par la plateforme.

Après la signature des conventions, c’était autour des PME en provenance de 6 régions du royaume de participer aux séances B2B organisées avec des équipementiers nationaux et internationaux. Ces entreprises exerçant dans les secteurs connexes à ceux de l’automobile ont ainsi pu découvrir les possibilités de croissance offertes par les écosystèmes automobiles et explorer de nouvelles pistes de partenariat. Cela a été rendu possible grâce à la présence de plusieurs personnalités internationales de l’univers automobile, notamment les constructeurs, les équipementiers et les sous-traitants. Parallèlement, les chevilles ouvrières de la BCP s’activaient de l’autre côté de la Perle du détroit, pour l’inauguration du siège aménagé de la CIB Offshore (Chaabi International Bank), sis à la Tanger Free Zone, la Zone Franche de la ville. Créé en 2005, la Chaabi International Bank Offshore est la filiale à 100% du Groupe Banque Populaire en charge des solutions de financement défiscalisé en devises. CIB Offshore soutient les entreprises en quête d’internationalisation ou d’expansion en leur facilitant l’identification des opportunités d’affaires aussi bien pour l’investissement que pour l’exportation.

Siège de la CIB Offshore à Tanger Free Zone
Siège de la CIB Offshore à Tanger Free Zone

Le lendemain, jeudi 05 octobre 2017, des visites sur sites ont été organisées à Tanger au profit des opérateurs marocains et étrangers désirant investir dans le secteur.


Article précédent

La Belgique porte plainte contre Ryanair

Article suivant

Le ministère prévoit une production record d’olives