Entrepreneuriat

C’est parti pour le premier hackaton de Attijariwafa bank

Le premier hackathon international organisé par Groupe Attijariwafa bank dans le cadre de son programme Smart Up, réalisé en partenariat avec ScreenDy et ayant démarré le 19 mai 2017, s’étalera sur deux jours non-stop. Il s’agit d’un démarrage en simultané dans plusieurs grandes villes internationales, puisque le programme se déroule au même moment à Abidjan, Paris, Dakar, et Tunis. Notons que depuis le 02 mai 2017, plusieurs ateliers d’inspiration avaient été organisés dans les cinq villes dans le but de présenter les programmes du hackathon, de faire des appels à candidature et de sélectionner les candidats les plus motivés. Ainsi, quelque 300 personnes internes et externes au groupe Attijariwafa bank, venant de divers horizons, ont été sélectionnées dans le cadre de cet événement qui va couronner les meilleurs candidats qui auront trouvé des solutions innovantes. L’objectif pendent ces 48 heures est de travailler efficacement pour développer des des réponses à la thématique proposée « Know your customer, Know your banker, Know your colleague ». Soulignons que le hackathon sera retransmis en vidéo et en direct dans les cinq pays afin que l’ensemble des participants puissent avoir accès aux différents workshops en technologie, et se mettre en compétition avec les équipes qui poursuivront le programme Smart Up.


Pour rappel, le programme Smart Up du groupe bancaire vise plusieurs objectifs, notamment apporter plus de valeur ajoutée aux clients et favoriser et encourager l’esprit de créativité en interne en se nourrissant des apports externes. Dans les détails, les meilleurs projets qui seront primés seront accompagnés sur le mode suivant:

  • Prix du jury local : les équipes gagnantes seront primées et pourront intégrer un cycle d’incubation de 5 semaines;
  • Prix du jury international : les meilleures solutions innovantes retenues se verront accompagner par le groupe Attijariwafa bank dans le cadre de partenariats win-win. Elles se verront offrir par la banaue une immersion de deux semaines au sein de l’un des meilleurs dispositifs d’accélération mondiaux, le programme BlackBox à la Silicon Valey (États-Unis).
Article précédent

Ijara : mode opératoire

Article suivant

Il fait l'actu : Alaa-Idine Bayyi, nouveau DG de Netgroup et Netsourcing