Patronat

CGEM : Mezouar devient patron des patrons

Sur 6635 voix exprimées, Salaheddine Mezouar a remporté une brillante victoire avec 5173 voix, contre 1432 voix pour Hakim Marrakchi. Bien que pressentie, la victoire de Mezouar (plus de 3/4 des voix) a été beaucoup plus importante que celle réellement attendue. La déception était visible sur le visage de Marrakchi. Pour l’ancien ministre, il passe avec une forte majorité qui rend sa légitimité incontestable. La personnalité de l’homme a joué sans doute un grand rôle dans cette élection. C’est dire que la large représentation de l’industrie au sein de la CGEM n’aura pas suffi à porter son représentant, Hakim Marrakchi, au fauteuil de patron des patrons. « Mezouar, était le candidat le mieux placé. Ce n’est pas le secteur d’activité qui a bénéficié de l’adhésion, mais l’homme », précisent certains industriels. Un successeur que la présidente sortante a appelé à « prendre le flambeau, mais par le bon bout ». Avec le sentiment du devoir accompli, elle déclare « I did the job » et dit transmettre une CGEM « forte, inclusive, influente et indépendante. Une CGEM élargie à plus de villes, et au delà avec une CGEM 13ème région pour les MRE. Une CGEM renforcée par plus de membres de tous les secteurs », s’est réjouie Miriem Bensalah-Chaqroun.


Son programme se décline en six axes, 26 chantiers et 90 mesures. Le premier objectif est d’intégrer, dès la loi de finances 2019, des mesures permettant la mise en place d’un fonds de garantie pour les besoins en fonds de roulement des entreprises, ainsi que l’exonération de la TVA sur les biens d’équipement et le contrôle des importations sauvages. L’ex-ministre des Affaires étrangères a choisi comme binôme Faiçal Mekouar, PDG de Fidaroc Grant Thornton. Il est également trésorier de l’Association Maroc Entreprendre et membre du Conseil National de l’Ordre des Experts-Comptables.

Né en 1953 à Meknès, Salaheddine Mezouar est un politicien et homme d’affaires marocain. Il est ex-président du parti Rassemblement national des indépendants (RNI), ex-ministre de l’Industrie, du Commerce et de la mise à niveau de l’Économie et ex-ministre de l’Économie et des Finances. Salaheddine Mezouar a également occupé le poste de président de l’Association marocaine des industries du textile et de l’Habillement (AMITH) et président de la Fédération textile et cuir au sein de la CGEM.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Il fait l’actu : Idriss Bensmail, nouveau DG adjoint de la BMCI en charge du Retail

Article suivant

Jaafar Mrhardy, DG de Tanger Med Zones : « Sur les 5000 ha de base foncière de la plateforme industrielle, 1600 ha sont déjà développés »