High-Tech

Cité Mohammed VI Tanger Tech : Othman Benjelloun rassure

BMCE Bank of Africa a convié la presse le jeudi 27 juillet 2017 pour présenter l’état d’avancement de la Cité Mohammed VI Tanger Tech, qui va nécessiter un investissement de 1 milliard de dollars. Un point de presse auquel a ont également pris part Moulay Hafid Elamy, ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Économie Numérique, Ilyas El Omari, président de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, et les représentants de l’entreprise chinoise Haite, partenaire du projet.
Cité Tanger Mohammed VI Tech
Othman Benjelloun, président de BMCE Bank of Africa, a mis l’accent sur l’importance de ce projet pour développer davantage la ville de Tanger, devenu un carrefour incontournable du commerce international grâce aux infrastructures terrestres, ferroviaires, maritimes et aéroportuaires. Il a surtout tenu à rassurer quant à l’état d’avancement du projet. Selon lui, le Maroc honorera ses engagements. Othman Benjelloun est ensuite revenu sur son voyage en Chine dans les années 1970 et l’essor économique réalisé par l’empire du Milieu depuis le président Mao Zedong. Une croissance qui a permis à la Chine de devenir une puissance économique mondiale et de s’imposer dans plusieurs secteurs. Poursuivant sur la même lignée, Moulay Hafid Elalamy a souligné que « plusieurs usines du textile ont fermé à Tanger, puis Rabat et Casablanca, à cause de la concurrence chinoise. C’est l’un des effets de la mondialisation ».


Cité Tanger Mohammed VI Tech

Concernant les travaux de construction de la Cité Mohammed VI Tanger Tech, ils débuteront avant fin 2017. Pour leur part, les travaux relatifs à la zone territoriale en dehors de la cité, dont la construction des chemins de fer et de l’autoroute, avancent selon une cadence « normale », de manière à ce que les travaux à l’intérieur de la cité débutent avant la fin de l’année en cours, a indiqué Ilyas El Omari. Enfin, les premières unités industrielles seront livrées dans les deux prochaines années, a précisé Moulay Hafid Elamy. Pour ce qui est des investissements, une holding baptisée Société d’Aménagement Tanger Tech a vu le jour.

Cité Tanger Mohammed VI Tech

Côté chiffres, la Cité abritera 300.000 habitants. Elle va créer 100.000 emplois et générer 11 milliards de dollars sur 10 ans. Elle abritera des unités de l’automobile, aéronautique, énergies renouvelables, équipements de consommation, e-commerce, télécommunications, transports, produits pharmaceutiques, production de matériaux et agroalimentaire. Étalée sur 2000 ha, la cité sera composée de 3 phases.

Cité Tanger Mohammed VI Tech

Pour rappel, la semaine dernière, BMCE Bank of Africa a signé un mémorandum d’entente avec le groupe chinois China Railway Construction Corporation International (CRCCI), portant sur la coopération mutuelle dans la conduite des affaires au Maroc et dans les pays africains couverts par BMCE Bank of Africa. Le promoteur de construction et de développement s’engage à définir, en concertation avec le groupe bancaire ainsi que le gouvernement marocain, les conditions de sa contribution financière et son rôle dans la promotion de la zone industrielle de la cité Mohammed VI Tanger Tech auprès des entreprises chinoises. La cité est un projet unique en son genre en Afrique et dans le monde arabe promet la création d’environ 100.000 emplois directs pour une population environnante de 300.000 habitants.

Cité Tanger Mohammed VI Tech

 

Article précédent

Il fait l’actu : Mohamed Jamal Sahl, PDG de Kia Motors Maroc

Article suivant

Un nouveau coup de pouce au Plan solaire marocain