Banques

Crédit Agricole du Maroc innove dans la proximité

Un nouveau concept d’agences de proximité interactives dénommé « Relais Digital » a été lancé, mercredi 19 avril 2017 à Meknès, par le Groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM), dans le cadre du 12ème Salon International de l’Agriculture au Maroc (SIAM 2017).


Il s’agit d’un point de vente équipé d’automates à la pointe de la technologie offrant une panoplie de service tout en maintenant le contact visuel entre le client et son chargé de clientèle, notamment le retrait ou versement du Cash, le dépôt ou encaissement de chèques, le transfert d’argent, le paiement de factures, l’ouverture de compte, l’initiation de demande de crédit ou simple demande d’information.

Équipé de webcam, l’utilisateur peut ainsi échanger avec un chargé de clientèle qui lui indique les différentes démarches selon le type d’opération que le client souhaite réaliser, a expliqué le directeur général adjoint en charge du domaine Support, Abdemounaim Dinia, lors de la cérémonie de lancement de ce nouveau concept d’agences.

« Ce nouveau concept du Crédit Agricole du Maroc vise à rapprocher le réseau du GCAM de ses clients et assurer une présence dans les zones rurales éloignées en mettant à leur disposition la majorité des prestations offertes par la banque en leur évitant de long et fastidieux déplacements », a relevé Abdemounaim Dinia.

Il a noté que le Relais digital sera lancé dès ce mercredi 19 avril 2017 dans 22 directions régionales, dans l’attente de sa généralisation sur toutes les directions du Groupe. Le DGA a affirmé que ce service n’est pas compliqué, vu qu’il y aura un chargé de clientèle dans chaque relais pour fournir des explications aux clients, sans prélèvements bancaires. Cela sans sacrifier à la convivialité de la relation humaine car non seulement le client peut échanger en direct avec un chargé de clientèle via la webcam mais il trouvera au sein de chaque Relais Digital un responsable qui pourra lui apporter une assistance particulière si nécessaire, a-t-il expliqué.

Article précédent

Al Shaya Morocco porte son capital à plus de 500 millions de DH

Article suivant

Nestlé digitalise la traçabilité du lait