Fonds d'investissement

De nouvelles ambitions pour Abdelkrim Mehdi

Deux ans après avoir quitté la direction générale de Firogest, société de gestion du Fonds de l’Oriental (FIRO), qu’il avait assurée depuis sa création en 2007, Abdelkrim Mehdi revient à ses premières amours. En effet, l’actuel conseiller à la deuxième chambre du Parlement marocain, élu sur la liste CGEM (Confédération Générale des Entreprises Marocaines), vient de créer MYSI Fund, une structure spécialisée dans la gestion des fonds d’investissement et dont il est l’unique associé à ce jour.


Selon des sources proches de l’intéressé, ce dernier serait en contact avancé avec plusieurs bailleurs de fonds potentiels et ce, dans l’optique de lever un premier véhicule d’investissement dès fin 2018. Pour l’instant, rien ne filtre sur la taille de ce véhicule en gestation, mais la cible sera la PME marocaine, tous secteurs confondus, un univers assez familier pour Abdelkrim Mehdi qui a piloté l’investissement du FIRO dans Microchoix, Monlait et Les Peintures du Midi.

Rappelons qu’avant de prendre les rênes de Firogest en 2007, Abdelkrim Mehdi avait fait carrière dans l’expertise comptable (Mazars) et l’ingénierie financière (BMCI). Parallèlement à son mandat de conseiller, ce natif de Marrakech porte toujours la casquette de président régional de la CGEM Oujda et plusieurs autres mandats à caractère social et économique (administrateur à l’Université Mohammed 1er à Oujda, vice-président de l’Association Oujda Moubadara…).

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Diebold Nixdorf : l’amélioration de l’expérience client en ligne de mire

Article suivant

Auto Expo 2018 : l’agence RAPP remporte le budget média