International

Égypte : lourd bilan de l’attentat contre la mosquée de Sinaï

305 fidèles, dont 27 enfants, qui assistaient à la prière hebdomadaire dans une mosquée de l’est de l’Égypte ont été tués vendredi 24 novembre 2017 par des hommes armés, l’attaque la plus meurtrière dans l’histoire récente de ce pays.


Abdel Fattah al-Sissi, président égyptien, a promis de répondre avec « une force brutale » à cet attentat, encore non revendiqué, qui a également fait 128 blessés. « Les forces armées et la police vengeront nos martyrs », a insisté le chef de l’État.

L’attaque s’est produite dans le village de Bir al-Abed, à 40km à l’ouest d’Al-Arich, la capitale de la province du Nord-Sinaï, une région où les forces de sécurité combattent la branche égyptienne du groupe jihadiste État islamique (EI).

Des hommes armés ont fait sauter une bombe et ouvert le feu sur les fidèles à l’intérieur de la mosquée Al Raoudah, à Bir al Abed, un village proche d’Al Arich, la principale ville du nord de la péninsule de Sinaï. L’attaque a fait au moins 120 blessés, selon la même source.


Article précédent

Air Arabia : changement sur les vols Fès-Marrakech

Article suivant

Bombardier fait du Maroc son hub pour l’Afrique et l’Europe