Bourse

Feu vert pour le programme de rachat de Salafin

L’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux (AMMC) a visé une notice d’information relative à un programme de rachat d’actions par le spécialiste du prêt et crédit à la consommation, Salafin. Le programme de rachat porte sur 119.724 actions (soit 5% du capital) pour un prix maximum d’achat de 1.000 DH et un prix minimum de vente de 700 DH, sur une durée de 18 mois à compter du 1er mars prochain. Le Directoire de la filiale de BMCE Bank Of Africa souhaite renouveler le programme de rachat par la société de ses propres actions. Au titre de ce programme, qui sera soumis à l’autorisation de l’Assemblée Générale Ordinaire  du 20 courant, les interventions se feront sur le marché central de la Bourse de Casablanca à contre tendance, en cas de variation excessive du cours sur le marché que ce soit à la hausse comme à la baisse.
Cet objectif sera réalisé sans pour autant fausser le bon fonctionnement du marché, souligne la filiale du groupe BMCE Bank dans la notice d’information relative à l’opération. Salafin prévoit d’assurer le financement de ce programme de rachat d’actions par la mobilisation de sa trésorerie disponible ainsi que par les concours bancaires éventuellement et ce aux conditions du marché. A fin juin 2016, la trésorerie disponible de la société se monte à 1.000 DH. Du 14 avril 2015, date de démarrage de son dernier programme de rachat, au 30 décembre 2016, les échanges sur le titre Salafin se sont élevés à 134.135 actions, pour un volume de 97 millions de DH  au cours moyen pondéré (CMP) de 723,2 DH. Le coefficient de liquidité s’établit ainsi à 32%. La moyenne quotidienne des volumes traités se situe à 228.200 de DH, correspondant à 316 titres négociés en moyenne par séance. Ce flux transactionnel a été intégralement réalisé sur le Marché Central. Au cours de cette période, le volume maximum par séance a été de 10 millions de DH enregistré le 19/02/2016, soit 15.006 titres Salafin échanges au cours de 680 millions de DH. Pour sa part, le taux de cotation sur la période d’observation de l’action ressort à 60,2%. Le nombre de jours de cotation du titre s’élève à 256 jours contre 425 jours de Bourse.
Article précédent

Cellule d'El Jadida : trois nouvelles arrestations

Article suivant

Les 10 chiffres clés du marché marocain en 2016