AérienFlash-eco

Grève des pilotes : les explications de la RAM

Suite aux nombreuses retombées médiatiques commentant l’action récente de revendication menée par des pilotes de Royal Air Maroc (RAM), la direction générale de la compagnie tient à apporter des éclaircissements en vue d’informer l’opinion publique.


La RAM souligne que sa relation avec ses pilotes a toujours été une relation empreinte de responsabilité et de respect. Les pilotes constituent l’une des forces vives de la compagnie et leur haut niveau de professionnalisme et de compétence, reconnus mondialement, placent Royal Air Maroc parmi les compagnies internationales les plus sûres.

La compagnie nationale tient à rappeler que le dialogue social avec l’Association Marocaine des Pilotes de Lignes (AMPL) est toujours ouvert et que le principe de revalorisation salariale revendiquée par l’association a reçu un accord de principe depuis plusieurs mois. Des propositions et contre-propositions ont été formulées, elles sont à l’étude dans le respect des règles de bienséance, d’éthique et d’équité. Parallèlement, la direction ajoute œuvrer de façon continue à l’amélioration des conditions de travail, de formation et d’épanouissement du personnel navigant, à l’instar des autres composantes de notre compagnie.

Royal Air Maroc apportera la réponse adéquate, dans le strict respect du cadre consensuel et négocié, qui préserve l’intérêt du pavillon national et la durabilité de son activité et qui garantit les perspectives de sa croissance et de son expansion au niveau national et international.

La RAM précise qu’elle ne tolérera aucun acte qui nuirait à son intérêt, ainsi qu’à celui de ses employés et de ses clients. Aucune entrave à son bon fonctionnement et aucun comportement irresponsable ne sauraient être admis. Royal Air Maroc continuera à remplir sa mission, au service du développement National et continental.

Royal Air Maroc continuera à inscrire sa politique de gestion des ressources humaines dans un esprit de dialogue et restera à l’écoute pour poursuivre les négociations dans un cadre serein et responsable. Et cela devra s’inscrire dans la perspective générale du développement de son capital humain, de ses ambitions stratégiques et de la sécurité de ses passagers.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Accuracy ouvre un bureau à Casablanca

Article suivant

Les recettes du tourisme ont atteint 70 milliards de DH