Résultats annuels

Hausse du RNPG d’Attijariwafa Bank

Le groupe Attijariwafa bank a réalisé au titre de l’exercice 2016 un résultat net part du groupe (RNPG) de 4,8 milliards de DH, en hausse de 5,7% par rapport à 2015, selon ses comptes annuels de 2016.


Ainsi, Attijariwafa bank a clôturé l’année 2016 par des résultats en évolution satisfaisante dans un environnement marqué par une faible croissance des crédits et par le rétrécissement des marges d’intermédiation au Maroc, indique le groupe bancaire dans une note sur ses comptes annuels de l’exercice 2016, publiée sur le site électronique de la Bourse de Casablanca.

Pour sa part, le résultat net consolidé s’est chiffré à 5,7 milliards de DH, en croissance de 6,7% par rapport à un an auparavant, relève la note. Quant au produit net bancaire, il s’est élevé à 19,7 milliards de DH, en progression de 3,6% par rapport à 2015, bénéficiant de la bonne tenue des activités commerciales au niveau des différents pôles du groupe (Banque au Maroc, Sociétés de financement spécialisées, Assurance et Banque de détail à l’international), précise Attijariwafa bank.

Concernant la marge d’intérêt, la marge sur commissions et le résultat des activités de marché, ils ont progressé respectivement de 1,9%, 9,4% et 9%, relève la note qui fait état d’une amélioration de 7% à 8,5 milliards de DH du résultat d’exploitation, en raison d’une augmentation maîtrisée des charges d’exploitation (+3,8 %) et d’une baisse notable du coût du risque (-9,7%).

La solidité financière d’Attijariwafa bank s’est renforcée à travers la progression de 15% des fonds propres à 47,4 milliards de DH, relève la note, ajoutant que la rentabilité financière s’est maintenue aux meilleures normes (RoE: 13,5 %, RoA : 1,3 %).

Pour Attijariwafa Bank, le deuxième semestre de l’année 2016 a été caractérisé par le lancement effectif du plan stratégique 2016-2020 « Energies 2020 », articulé autour de 105 projets regroupés en 27 grands programmes stratégiques et mobilisant plus de 800 collaborateurs.  L’année 2016 a été aussi marquée par la poursuite du développement en Afrique, à travers notamment la signature d’un accord portant sur l’acquisition de 100% de Barclays Bank Egypt et d’un protocole d’accord pour la prise d’une participation majoritaire dans le capital de la Cogebanque au Rwanda. Ces deux opérations confirment la volonté stratégique du groupe bancaire de se développer dans les pays africains à fort potentiel de croissance et de contribuer au renforcement de la coopération économique entre les principales régions du continent.  La réalisation de ces deux acquisitions est conditionnée par l’obtention des autorisations réglementaires requises au Maroc, en Egypte et au Rwanda, ajoute Attijariwafa bank.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Masen décroche le premier Green Bond marocain

Article suivant

Une nouvelle agence de communication voit le jour