Tourisme

Hotelia.ma innove et se veut « mobile friendly » avant l’été 2016

Hotelia.ma by Atlas Voyages affiche ses ambitions et se veut comme la première plateforme marocaine de réservation d’hôtels. En effet, depuis son lancement en 2013, la plateforme Hotelia.ma n’a pas cessé d’innover et d’évoluer en proposant des campagnes de communication digitale ciblées qui ont permis de drainer un important trafic mensuel qualifié. Entre 2014 et 2015, le nombre de visiteurs a été multiplié par dix. Cet important flux a poussé les responsables de la plate-forme à opérer une refonte de l’infrastructure du site, tant au niveau du front que du back office, afin de fluidifier davantage les échanges avec les partenaires hôteliers marocains. L’objectif était également d’obtenir les prix les plus bas du marché, véritable engagement pris par Hotelia.ma. Oussama Sbai Azami, Directeur Marketing Atlas Voyages, assure que «le leitmotiv d’Hotelia.ma est de bâtir et maintenir les meilleurs standards d’usage de la plateforme de réservation auprès de ses différents publics, au Maroc comme à l’étranger.» L’objectif étant de « garantir tout au long de la chaîne de valeur une expérience utilisateur inégalée et des taux de satisfaction en constante progression».

L’expansion d’Hotelia.ma profite également du changement des habitudes de consommation des marocains et du développement de la téléphonie mobile. Aujourd’hui, près de 80% des visites sont opérées via des smartphones ou tablettes, d’où l’importance pour Hotelia.ma d’être «mobile-friendly » avant l’été 2016.

50 000 destinations et 100 000 établissements à travers le monde

En réservant son séjour via hotelia.ma, le voyageur a le choix entre 50 000 destinations et 100 000 établissements à travers le monde, ainsi que la possibilité de payer en agence ou dès son arrivée à l’hôtel. Le prix final inclut toutes les prestations pour éviter les mauvaises surprises lors de l’arrivée. Pour ceux qui désirent payer en ligne, le paiement est 100% sécurisé et s’effectue en dirhams pour tous les hôtels, au Maroc comme à l’étranger.

Article précédent

Sahara : Rabat exige le départ de 84 membres de l'Onu

Article suivant

Ford finance ses clients…. avec Ford Salaf