E-commerce

Jumia entame la saison de la moisson

Le groupe Jumia a célébré son 5ème anniversaire le mardi 11 juillet 2017. L’occasion pour le top management de revenir sur les réalisations et de présenter les projets en cours, qui seront notamment mis en place par le nouveau directeur général, Larbi Alaoui Belrhiti, débauché de Avito.ma.


S’étant installé au Maroc en 2012, la filiale du site de commerce électronique fondé au Nigéria s’est d’abord focalisée sur l’amélioration de sa notoriété et l’installation des bases de l’e-commerce dans le Royaume. Cet objectif atteint, Jumia va maintenant commencer à récolter ce qu’elle a semé.

« Ces 5 années étaient remplies de challenges, d’obstacles et des choses que nous n’avons pas anticipés. Cela nous a forcés à constamment adapter notre modèle. Ainsi, nous avons installé le service ‘‘Cash à la livraison’’ destiné aux clients non-bancarisés ou qui ne voulaient pas utiliser leurs cartes, un costumer service pour contacter les clients afin de confirmer les commandes, créant ainsi la confiance qui n’existait pas parce qu’il y avait un grand manque de confiance… Donc, un certain nombre de spécificités propres au marché marocain qui nous ont obligés à repenser le modèle et ne rien prendre pour acquis en permanence. Nous sommes arrivés à mettre en place un business qui commence à décoller. Nous avons aussi mis les bases de l’e-commerce. Jumia a réalisé 40.000 ventes lors des ‘‘Black Friday’’ et a dépassé la barre des un million de commandes il y a quelques mois », précise Bastien Moreau, DG sortant de Jumia. Concernant le développement de l’entreprise, il estime que « Jumia a vraiment mis les bases pour construire une marketplace gigantesque, en ayant des systèmes qui fonctionnent pour nos vendeurs, en assurant un service client performant et une rapidité de livraison pour les consommateurs. Avec ces bases, nous voulons ramener le business à une taille qui est beaucoup plus grosse. Le but est d’accélérer et de continuer la croissance en la tirant sur les 5, 10 prochaines années. C’est le rôle de Larbi. Il a une entreprise qui avance dans la bonne direction. Il devra la faire accélérer et la faire grossir. Larbi a été sélectionné parmi 200 personnes ; un processus qui duré plus de 8 mois. On l’a recruté pour son ouverture d’esprit, sa culture, son expérience, son profil orienté ‘’tech’’ et ses aptitudes à prendre des décisions. Ces compétences font de Larbi un profil qui correspond à la mentalité de Jumia. Sans oublier le succès rencontré avec Avito. Je suis ravi de laisser l’entreprise entre de bonnes mains ».

Pour le nouveau DG qui prendra ses fonctions le 17 juillet 2017, les objectifs sont clairs. « Je veux faire croître la taille de Jumia par au moins 10 fois. Cela passe par la croissance de la notoriété de la marque, la croissance du trafic sur la plateforme et la croissance des vendeurs. Pour cela, il faut que le produit et l’expérience utilisateur soient irréprochables, que ce soit du côté du consommateur que du vendeur. Jumia est certes connue, mais ce n’est pas le cas pour tous les utilisateurs d’Internet au Maroc. L’idée est de ramener Jumia dans tous les foyers marocains. C’est le challenge pour les 3 à 5 prochaines années », détaille Larbi Alaoui Belrhiti. Pour y arriver, le directeur général compte miser sur l’amélioration du service. « D’abord, le Cash à la livraison. Aussi, le contrôle de la marchandise par le client en présence du livreur. Il y aura également un investissement important qui se fera sur le volet Marketing pour faire croître la notoriété de la marque. Concernant les vendeurs, il y a un travail à faire pour les former davantage afin qu’ils passent le cap du e-commerce. C’est le rôle de la ‘‘Jumia Vendor Academy’’ qui permettra d’accélérer l’acquisition des petits vendeurs. Nous visons à passer de 500 petits vendeurs à 5000, voire 10.000 d’ici moins de 5 ans », ambitionne Larbi Alaoui Belrhiti.

Pour rappel, le groupe est composé de 5 filiales : Jumia.ma, Jumia House, Jumia Services, Jumia Food et Jumia Market. Le site compte plus de 1400 vendeurs, qui lui versent des commissions variant entre 5% et 20% selon le type de la marchandise. Aujourd’hui, 95% des produits vendus par Jumia proviennent des vendeurs et 5% sont achetés et revendus. 30% de ces produits vendus sont stockés dans les 10 entrepôts du groupe et 70% chez les vendeurs. Le site compte plus de 3 millions de visites par mois, un assortiment de plus de 41.000 produits et 200 livreurs. Les smartphones sont les produits les plus vendus, suivis des chaussures pour homme et des télévisions.


Article précédent

RAM : levée de l’electronic ban

Article suivant

51% des ménages marocains optent pour l’hébergement gratuit

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *