BanquesFlash-eco

La bancassurance en effervescence chez Crédit du Maroc

L’activité de bancassurance chez le Crédit du Maroc (CDM) est en roue libre.


En effet, avec une part de marché qui frôle la barre de 10% (4ème bancassureur du pays), cette ligne de métier est en avance de trois ans par rapport aux objectifs du plan stratégique CAP 2020 de la filiale à 79% du groupe français Crédit Agricole qui vise à l’ériger, à horizon 2020, en second métier après l’activité bancaire proprement dite. Plus fort encore, la filiale Crédit du Maroc Assurance (CDMA) s’est-elle hissée au premier rang des contributeurs au bénéfice consolidé. C’est ainsi qu’hormis la contribution directe de la bancassurance au PNB social de la banque (à travers la collecte directe des primes de l’Assurance Vie et qui s’élève à plusieurs dizaines de millions de DH), le résultat net de CDMA a dépassé pour la première fois en 2017 la barre de 30 millions de DH. Ce qui place, désormais, cette filiale à 100% créée en 2007 pour collecter les primes de l’assurance Non Vie vendue par le réseau de sa maison mère (ce qui est un contournement légal de la Loi Bancaire qui interdit aux banques de le faire directement !), loin devant les cinq autres filiales consolidées (dédiées au factoring, à la banque privée, à l’activité offshore, à la banque d’affaire et même au leasing) dont les résultats nets individuels oscillent entre 306.000 DH et 17,3 millions de DH.

Ordinairement chez les autres banques marocaines, ce sont plutôt les filiales parabancaires et/ou les filiales à l’international qui se partagent les premières places du périmètre de consolidation en terme de contribution à la performance globale consolidée, alors que les filiales captives en assurance viennent loin derrière. Mais il faut dire aussi que Crédit du Maroc demeure beaucoup plus centré sur l’activité bancaire proprement dite avec un portefeuille de participation qui ne dépasse guère 340 millions de DH, soit à peine 5% des fonds propres sociaux (ratio qui peut dépasser les 50% chez certaines grandes banques universelles de la place).

CDM continue donc de cultiver les fruits de son partenariat fructueux avec Saham scellé en décembre 2015.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

African Digital Summit : les moments forts de la première journée

Article suivant

African Digital Summit : venez oxygéner vos neurones !