AérienFlash-eco

La RAM lance son premier hackathon

L’innovation est une arme de guerre. Et la RAM (Royal Air Maroc) l’a bien compris. La compagnie aérienne nationale a, en effet, lancé le vendredi 13 avril son premier programme d’Open innovation dans l’objectif de s’entourer d’un écosystème de startups capables de l’amener à relever les défis de l’avenir. Lancé en partenariat avec les deux géants américains Boeing et General Electric, ce programme d’Open innovation a pour but d’accélérer le mouvement d’innovation global au sein de la compagnie. Ainsi, du 13 au 15 avril, pas moins de 120 jeunes startupeurs venus de plusieurs pays du continent africain devront réfléchir et élaborer des projets qui répondront concrètement aux défis de la compagnie.


Notons que c’est la Factory (Screen Dy), fondée par Mehdi Alaoui, que le transporteur aérien national a mis aux commandes de son programme d’Open innovation#RAM747. Pour l’occasion, la RAM d’ailleurs transformé un de ses Boeing 747 converti en incubateur pour accueillir les porteurs de projets. « Nous faisons aujourd’hui plus que jamais à un tout nouveau comportement du client. Pour mieux le satisfaire, nous devons le placer au cœur de la stratégie, le comprendre et anticiper ses besoins. Nous devons innover et lui offrir en continu de nouveaux produits et services tout au long de son parcours. L’Open innovation est un des leviers de premier ordre pour relever ces challenges », a souligné Abdelhamid Addou, PDG de la RAM. « Ce programme d’Open innovation vient en complément de notre stratégie qui est axée sur le client. Le client est au centre de toutes nos préoccupations car c’est un client de plus en plus sophistiqué, de plus en plus digitalisé et de plus en plus exigent aussi. Il est impératif que nous, en tant de Royal Air Maroc, fassions un effort pour pouvoir mieux servir ce client en vue de lui permettre d’avoir un voyage beaucoup moins stressant », a, pour sa part, renchéri  Othmane Bekkari, Directeur du pôle Client de la RAM.

Soulignons que parmi les 120 participants figurent des représentants de l’écosystème de la compagnie, des représentants de l’écosystème entrepreneurial marocain, sénégalais, ivoirien, ghanéen, nigérian… Ils ont été sélectionnés suite à une tournée effectuée en collaboration avec des incubateurs locaux comme MEST Africa, Incub’Ivoir et CTIC. Soulignons qu’au terme de ces trois jours, les cinq meilleurs projets seront primés. Aussi, une phase d’incubation des projets sélectionnés est-elle prévue et dont le but est d’implémenter les solutions innovantes proposées et les déployer auprès du client.

 


Article précédent

Homologation : l’AIVAM revient à la charge

Article suivant

Il fait l’actu : Khalid Dahami, candidat déclaré à la présidence de la CGEM