Commerce extérieur

L’African Business Connect entame sa dernière étape

Après  Rwanda-Kigali (3 avril 2017) et à la Tanzanie-Dar es Salam (5 avril 2017), la caravane African Business Connect a posé ces valises vendredi 7 Avril 2017 à Antananarivo au Madagascar.


Le groupe BMCE Bank of Africa et Maroc Export continuent ainsi de conjuguer leurs expertises pour atteindre leur priorité commune : l’internationalisation des entreprises marocaines et le développement des exportations du Maroc.

La séance d’ouverture a été marquée par des discours rappelant la volonté du Maroc et du Madagascar à entretenir des relations économiques soutenues et de raffermir la coopération Sud-Sud. La cérémonie d’inauguration a été marquée par la présence du premier ministre de la République de Madagascar, Olivier Mahafaly Solonandrasana, du ministre de l’Industrie et du Développement du Secteur Privé, Chabani Nourdine, et du ministre du Commerce et de la Consommation, Armand Tazafy.

Le symposium des échanges s’est poursuivi par une présentation du cadre légal des investissements à Madagascar par Herintsalama Rajaonarivelo, vice-président de la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Antananarivo et président de l’International Trade Board of Madagascar (ITBM). Johary Rajosefa, directeur des services aux investisseurs du Economic Development Board of Madagascar (EDBM), a par la suite présenté le climat des affaires, avant de laisser place aux rencontres B2B. Ces rencontres ont connu la participation de 80 entreprises marocaines, faisant partie de la délégation, et plus de 340 entreprises malgaches opérant dans divers secteurs d’activités.

Bien que cette édition arrive à son terme, l’African Business Connect continuera de mettre l’expertise et les réseaux du Groupe BMCE Bank of Africa au service du développement international des entreprises marocaines, en organisant de nouvelles missions dans d’autres régions d’Afrique. Le but est d’étendre à terme les relations économiques à l’ensemble du continent et faire rayonner l’union africaine au-delà des frontières, conclut la banque.

Article précédent

Il fait l’actu : Badre Kanouni, président du directoire d’Al Omrane

Article suivant

Tabac : des changements en vue !