Flash-ecoSociété

Lancement d’une ligne téléphonique anti-corruption

Le ministère public a lancé, lundi 14 mai 2018 à Rabat, une ligne téléphonique directe dédiée à la réception des dénonciations d’actes de corruption (0537718888) comme priorité de la politique pénale visant la mise en place d’un mécanisme pour recevoir les plaintes et les réclamations des citoyens sur des actes de corruption.


Cette ligne vient renforcer les autres mécanismes de dénonciation d’actes de corruption, qui sont placés à la disposition des citoyens, le but étant de dénoncer ces actes au moment précis et avec l’efficacité nécessaire pour contrôler les cas de corruption ou de chantage et informer ainsi le ministère public et la police judiciaire de ces faits.

À cet effet, un centre d’appels relevant du ministère public et qui supervise le traitement en ligne de tous les appels a été équipé de tous les moyens technologiques de traitement des appels des citoyens en vue de les transmettre au juge en charge, après s’être assuré qu’ils se rapportent à un crime de corruption. Les juges chargés de ces dossiers ont pour mission de coordonner avec le procureur général et le dénonciateur de ces actes afin d’arrêter le suspect, en « flagrant délit ».

Parallèlement au lancement de ce numéro pour dénoncer la corruption dans ses diverses formes, un spot publicitaire d’environ 48 secondes a été publié en vue de faire connaître ce nouveau service auprès du public et de prévenir contre le danger du phénomène de la corruption.

Newsletter
Recevez le meilleur de Challengenews sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

L’instance de coordination de la justice : quel rôle ?

Article suivant

Le tramway de Casablanca s’adapte au ramadan