Distribution

Le Bô Marché ouvrira cette semaine à Casablanca

Le Bô Marché, une nouvelle enseigne de supermarchés Premium, ouvrira son premier point de vente dans les prochains jours au cœur de Casablanca, à deux pas de l’Espace Porte d’Anfa à Casablanca. Il a nécessité un investissement de 5 millions de DH et emploie 31 personnes.

Cette enseigne est un concept original unique en son genre, alliant les styles vintage rétro des vieilles épiceries parisiennes, au style hangar new-yorkais, et intégrant les technologies et appareillages de dernière génération comme des vitrines ultra modernes, des chambres de maturation de viandes, une machine de fabrication de pâtes fraîches tout droit venue d’Italie, ou encore une trancheuse à volant « Old Style » ; une vraie pièce de musée au cœur du rayon Boucherie-Charcuterie, précisent les initiateurs du projets, Mehdi Hsissen et Smail Haddioui. « Nous avons lancé Le Bô Marché pour offrir aux gens quelque chose de différent. Un mode de consommation qui se diffère par rapport à ce qui est disponible aujourd’hui. Aussi, pour créer un lieu convivial où faire ses courses devient un plaisir et non pas une corvée », explique Mehdi Hsissen. Pour Smail Haddioui, « le monde du supermarché est devenu un peu glauque, un peu froid. Nous avons besoin de cette chaleur, de cette nouveauté et de ce nouvel esprit. Donc, nous avons voulu mettre en avant ce côté vintage avec de la musique, des stands animés, beaucoup de lumière et des gadgets. Nous voulons que le consommateur final se sente à l’aise ».


Pensée et conçue par ses créateurs, cette nouvelle enseigne marocaine se distingue par l’alliance du commerce de proximité et de l’épicerie fine, intégrant en son sein un Espace Traiteur et un Restaurant qui mettent le partage et la convivialité à l’honneur. L’ambition affichée par ses fondateurs est de faire de l’enseigne un nouvel opérateur majeur dans le monde concurrentiel de la grande distribution, en se démarquant par son originalité, son style, son niveau de service premium, ainsi que par la qualité et la variété des offres et services offerts. Une équipe de voituriers et de commerciaux seront dédiés au confort de la clientèle, tandis que les Grands Maîtres et Experts métiers leur apporteront toute l’assistance et les conseils nécessaires à leur pleine satisfaction. « Par rapport à la politique de prix, sur les produits distribués par nos concurrents, nous allons nous aligner ; nous ne voulons pas vendre plus cher parce que nous avons un décor assez différent. Par contre, les prix ne seront pas les mêmes sur les produits que nous créerons nous-mêmes ou bien sur les produits d’épicerie qui seront un peu plus chers. Mais nous ne voulons vraiment pas être catalogués comme un supermarché qui est plus cher que les autres », précise Smail Haddioui. Le « All in One » est l’objectif de l’enseigne, proposant  un service de livraison à domicile et un service Drive pour les clients pressés. La livraison se fera via le Citroën H70. Pour le service Drive, opérationnel en septembre 2017, il consiste en la livraison des marchandises à domicile après que le client ait effectué ses courses.

Les propriétaires ambitionnent d’ouvrir une dizaine de points de ventes durant ces 3 prochaines années, en se déployant rapidement sur les principales villes du Royaume. « Le deuxième supermarché ouvrira à Casablanca. Le début des travaux est prévu avant la fin de l’année 2017. Aussi, nous visons à produire, d’ici les prochains 6 mois, 30% des produits distribués, contre 10% aujourd’hui », ambitionne Mehdi Hsissen.

Article précédent

Duel Aïchi/El Guerrab au second tour des législatives françaises

Article suivant

Il fait l’actu : Mohamed Benchaâboun, PDG de la BCP