Agroalimentaire

Le fonds Nebetou investit 20 millions de DH

Le fonds Nebetou se diversifie dans la production oléicole. En effet, ce fonds spécialisé dans le secteur agroalimentaire vient d’acquérir dans la région de Meknès quelques 600 hectares entièrement dédiés à la culture et la transformation de l’olive haut de gamme et qui sont logés dans la société agricole Atlas Maroc Vert.


L’investissement corrélatif de près de 20 millions de DH s’est fait à travers la société Iskla que ce véhicule d’investissement géré par Azur Partners avait créée en 2012 pour porter un projet de production et de conditionnement de pruneaux notamment à l’export. Il faut dire qu’avec une période d’investissement déjà achevée (depuis 2017), Nebetou ne pouvait plus investir directement dans une nouvelle société mais uniquement réinjecter de l’argent dans des sociétés de portefeuille existantes pour financer leurs projets de développement ou de diversification (comme c’est le cas d’Iskla). Cet investissement d’envergure intervient alors que la production nationale oléicole prévisionnelle pour l’année 2017/18 s’achemine vers un niveau record de 1,56 million de tonnes, en hausse de 47,8% par rapport à la campagne précédente.

Rappelons que Nebetou est un fonds d’investissement doté d’un capital de 260 millions de DH. Son tour de table compte plusieurs institutionnels marocains tant privés que publics tels Asma Invest, Crédit Agricole du Maroc, Akwa Group, Holmarcom, Mamda/MCMA et RMA Watanya. Outre Iskla, ce fonds compte sept autres participations à savoir Tajini, Green Tech Industry, ID Nature, Afoulki Invest, 123 Safran et deux entités de droit français, Fry Food & Drink et Patyka Cosmetics, (pour lesquelles le Maroc est une source d’approvisionnement stratégique). Quant à son gestionnaire, Azur Partners, il s’agit d’un acteur local du private equity  fondé par Tarik Haddi, un ex-dirigeant du Crédit Agricole, et qui prend de plus en plus son envol. Azur Partners a été retenu en 2017 dans le cadre de l’initiative étatique Innov Invest pour gérer un des quatre véhicules d’investissement dédiés aux startups, en l’occurrence Azur Innovation (avec un capital cible de plus de 300 millions de DH).

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Elle fait l’actu : Leïla El Andaloussi, candidate à la présidence de l’AFEM

Article suivant

Pôle industriel Tanger Med : 55 milliards de DH réalisés à l’export en 2017