Automobile

Le français Motul s’implante au Maroc

Le groupe français Motul fait du Maroc sa tête de pont pour l’Afrique du Nord et l’Afrique de l’Ouest.


En effet, cette PME basée à Paris et connue pour ses huiles moteurs à haute performance vient de créer Motul Afrique du Nord et de l’Ouest SARL (MANO SARL), une première filiale au Maroc qui aura pour mission de piloter ses opérations commerciales et marketing sur un vaste territoire allant de la Tunisie au Ghana en passant par la Côte d’Ivoire.

Motul qui fabrique (principalement en France) des lubrifiants depuis plus de 150 ans emboîte ainsi le pas à plusieurs de ses compatriotes qui ont choisi notre pays pour en faire la base régionale ou continentale de leurs opérations en Afrique. Il faut dire que le Maroc est un ancien marché pour Motul grâce à un partenariat de distribution de près de 30 ans le liant à Foramag, un importateur/distributeur de pièces automobiles. Par ailleurs, le Maroc est un des rares pays dans la zone d’intervention de MANO SARL qui cherche à se positionner sur l’échiquier mondial des courses automobiles (Rallye de Marrakech, Morocco Desert Challenge…) qui est le terrain par excellent des actions marketing de Motul, sponsor des principales écuries automobiles de Formule 1.

Rappelons que l’industrie des lubrifiants englobe deux principaux marchés très différents : celui des lubrifiants automobiles et celui des huiles à usage industriel. Motul est présent essentiellement sur le segment des huiles automobiles (notamment les huiles synthétiques à forte valeur ajoutée et résistant aux conditions les plus extrêmes) où il a acquis une notoriété mondiale. Ce groupe familial réalise un chiffre d’affaires de plus de 300 millions d’euros (plus de 3,3 milliards de DH) et emploie un peu moins d’un millier de salariés principalement sur son site historique de Vaires-sur-Marne en France.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Nabil Madrane, DG de Versatile Media Technologies : « La réalité augmentée est de plus en plus prisée par les communicants »

Article suivant

Al Omrane investira 5,7 milliards de DH