Automobile

Le Maroc au top 15 des ventes mondiales du groupe Renault

Le Maroc confirme son statut de marché stratégique pour le groupe Renault. En effet, le dernier rapport semestriel du quatrième constructeur automobile mondial dévoile que notre pays se maintient dans le top 15 des ventes mondiales des marques du groupe Renault à savoir Dacia, Renault et Renault-Samsung. Aussi, à fin juin 2017 et avec des ventes de véhicules neufs de marque Renault et Dacia ayant dépassé la barre de 35.000 unités (dont plus des deux tiers pour Dacia), le Maroc ferme la marche de ce classement que domine de très loin la France, la Russie, l’Allemagne et l’Italie qui représentent à eux seuls près de 43% des ventes mondiales du groupe Renault.


Cette performance est d’autant plus louable que le marché marocain demeure un « petit » marché avec un peu plus de 160.000 véhicules écoulés en 2016 (toutes marques confondues) et que la marque au Losange et ses marques satellites sont en train de faire, depuis le début de cette année, de solides incursions dans des marchés beaucoup plus profonds, tel celui de la Chine qui a fait, pour la première fois, son entrée dans ce top 15 en se positionnant juste devant le Maroc… et en évinçant au passage l’Algérie qui perd ainsi la quinzième place qu’elle occupait encore à fin 2016.

Il faut dire que le groupe Renault domine de très loin le marché marocain automobile en s’en accaparant plus de 40% de parts de marché (27% pour la seule marque Dacia). Outre une position commerciale des plus confortables, le constructeur présidé par Carlos Ghosn compte également une présence industrielle importante au Maroc dans le sillage de la montée en puissance de son usine de Tanger-Melloussa. Avec plus de 7000 salariés dans les différentes filiales marocaines (contre à peine 750 salariés chez notre voisin algérien), ce dernier concentre plus de 5% des effectifs mondiaux du Groupe devançant même la Turquie, le Brésil et la Corée du Sud dont la participation au dispositif industriel mondial de Renault est beaucoup plus ancienne.


Article précédent

Marrakech abrite « Women in Africa »

Article suivant

DHL Express Maroc s’attaque à la région Nord