Energie renouvelableFlash-eco

Le projet éolien Khalladi injecte ses premiers kWh

Le projet parc éolien Khalladi démarre son activité. Il a commencé à injecter ses premiers kWh dans le réseau haute tension.


Réalisé par ACWA Power, le parc éolien Khalladi, d’une capacité installée de 120 MW, est situé à Jbel Sendouq à 30 km de Tanger et représente un investissement de 1,7 milliard de DH. Khalladi est le premier projet développé par ACWA Power en collaboration avec le fonds d’investissement ARIF dans le cadre de la loi 13-09 sur les énergies renouvelables, permettant aux producteurs privés de vendre de l’électricité directement aux clients haute tension, tels que les entreprises industrielles. Le projet a été financé par une dette à long terme, principalement avec la contribution de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), en collaboration avec le Fonds pour les technologies propres (CTF) et BMCE Bank. De plus, Khalladi est le premier projet d’énergie renouvelable à être financé par la BERD au Maroc sur la base de financements contractuels et sans aucune subvention.

Le parc éolien qui produira approximativement 380 GWh par an (équivalent à la consommation annuelle moyenne d’une ville de 400.000 habitants) alimentera directement de grands clients industriels connectés au réseau de haute tension. Ce parc est composé de 40 turbines éoliennes de 3 MW, chacune construites par l’équipementier Vestas qui se chargera également de l’exploitation et de la maintenance. Chaque turbine est installée sur une tour de 80 mètres et équipée de 3 pales de 45 mètres. Le démarrage des premières turbines permettra immédiatement l’approvisionnement en électricité. Les dernières turbines qui seront opérationnelles dans un délai de quatre mois permettront d’atteindre la capacité totale de 120 MW.

Pour rappel, ACWA Power Khalladi est détenue à 75% par ACWA Power et à 25% par Argan Infrastructure Fund (ARIF) géré par Infra Invest.


Article précédent

Il fait actu : Taha Ferdaous, nouvel associé chez Mazars

Article suivant

S2M s’installe en Tunisie