Activités royales

Le Roi Mohammed VI lance la campagne nationale de Solidarité 2016

Le Souverain a procédé, lundi à Salé, au lancement de la Campagne Nationale de Solidarité 2016 du 15 au 25 février organisée par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité. Cette 18ème édition de la Campagne Nationale de Solidarité est placée sous la thématique « Intégration professionnelle des jeunes en situation de handicap mental », une catégorie de la population à laquelle le Souverain attache une attention particulière, de par sa volonté d’assurer l’égalité des chances pour tous.

A cette occasion, le Roi Mohammed VI a inauguré à le Centre d’Insertion et d’Aide par le Travail de Salé (CIAT), réalisé pour un investissement global de 36,5 millions de DH. Premier du genre au niveau du Royaume, ce nouveau centre offre une réponse originale à la problématique d’exclusion socioprofessionnelle des jeunes en situation de handicap du marché de l’emploi, en les mettant dans une situation réelle de travail, et en leur permettant une insertion et une autonomie sociale appropriée.

Cet établissement de référence, qui relève du Centre National Mohammed VI des Handicapés de Salé (CNMH), permet ainsi aux jeunes en situation de handicap mental disposant de compétences professionnelles acquises par le biais d’une formation qualifiante, d’exercer divers métiers. Plusieurs ateliers de travail, ou unités de production et de services, sont mis à disposition des personnes bénéficiaires, notamment des unités de production agricole et horticole, des services de restauration et de boulangerie-pâtisserie, des espaces de conditionnement et de commercialisation des produits du centre et un atelier de montage de chaises roulantes pour les personnes en situation de handicap physique.

Quarante et un jeunes hommes et jeunes femmes (14 trisomiques et 27 en situation de retard mental) ont intégré le Centre d’Insertion et d’Aide par le Travail pour cette première année de lancement. La capacité d’accueil à terme du centre ainsi que ses annexes atteindra un effectif de cent cinquante jeunes travailleurs. Ils exercent une activité parmi celles proposées par le centre, et perçoivent un salaire ainsi que les droits sociaux de la mutuelle et de la retraite, dans le cadre d’un contrat de travail liant le jeune en situation de handicap mental, ses parents ou tuteurs et le centre.

Fruit d’un partenariat entre la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, le ministère de l’Intérieur, l’Office la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail, le Crédit Agricole du Maroc et la Banque Centrale Populaire, le Centre d’Insertion et d’Aide par le Travail de Salé favorise le développement de l’identité professionnelle des personnes bénéficiaires, leur autonomie financière, leur estime de soi, leur reconnaissance de l’autre : des bases fondamentales pour une participation active à la vie sociale.

Article précédent

L’Autriche durcit les conditions d’asile pour les ressortissant marocains

Article suivant

La SOREC lance les journées portes ouvertes aux haras nationaux