Agro-industrieDossier

Les acteurs du Halal au Maroc

Face à une volonté grandissante des entreprises marocaines d’intégrer le marché halal, de plus en plus d’organismes souhaitent se conformer à la norme halal marocaine et obtenir cette labellisation pour leurs produits. A ce jour, 77 unités disposent du droit d’usage du label, délivré par Imanor (Institut marocain des normalisations) et une dizaine sont en cours d’autorisation, couvrant ainsi les produits à base de viande, les produits de la mer, les conserves, les produits laitiers, les épices, les huiles, en plus des produits cosmétiques et d’hygiène corporelle. Ces entreprises ont parié sur ce créneau pour en saisir les opportunités offertes non seulement en tant que producteurs, mais également comme sociétés de commercialisation. Galerie de quelques entreprises qui ont joué sur le principe pour développer des lignes de produits estampillés halal.

AgroalimentaireAgro-Food Industrie
Voilà une success-story halal qui ne doit rien au hasard. Agro-Food Industrie est le 1er fabricant mondial de l’alimentation Halal pour bébés, avec une gamme de plus de 80 références entre céréales, petits pots de légumes, viandes et poisson, compotes de fruits, boissons fruitées et lait en poudre. Commercialisés sous les marques «Vitameal Bay» en grandes surfaces et «Pharmameal Baby» en pharmacie, ces petits pots Halal pour bébés sont primés sur plusieurs salons. Qatar Airways sert les plateaux-repas de la marque aux enfants à bord. 90% du chiffre d’affaires est réalisé à l’export dans plus de 25 pays à travers le monde (Europe, Afrique, Moyen-Orient, Asie). L’entreprise vient d’inaugurer da 1ère succursale à Dakar au Sénégal. Selon Karim Charot, co-gérant de l’entreprise, cette succursale permettra de mieux servir ses clients et prospects dans l’Afrique de l’Ouest, et plus particulièrement dans tous les pays de la CEDEAO (Communauté Economique Des Etats de l’Afrique De l’Ouest).

 

gamme-olives-cartier Cartier Saada
La certification Halal pour ce spécialiste dans la conserve de fruits et légumes n’était pas obligatoire, mais utile pour faciliter (encore plus) la vente de ses produits à l’étranger. Cartier Saada, qui exporte sa production dans 26 pays, continue de prospecter en mettant sur sa liste tous les salons Halal du monde. Une persévérance qui rapporte gros au regard de la performance affichée pour l’exercice 2015-2016. L’entreprise a un résultat net de 12,7 millions de DH en forte progression de 126% par rapport à une année auparavant, selon les indicateurs financiers annuels de la société. Une performance «portée par une bonne maitrise des facteurs de production, ainsi qu’une augmentation du chiffre d’affaires», dixit le communiqué de l’entreprise. Le CA de Cartier Saada a progressé d’environ 6% passant de 126 millions de DH l’an passé à quelque 133,8 millions de DH pour l’exercice en cours. Cette hausse est soutenue par l’évolution des ventes à l’export (3,8%), ce qui reflète, selon la société, « les efforts de diversification à travers la pénétration de nouveaux marchés ». La part des nouveaux clients s’est hissée à 13% du CA.

 

BANCHEREAU Maroc BANCHEREAU Maroc
Détenue par Zalagh Holding, Banchereau Maroc, entreprise spécialisée dans la fabrication de charcuterie sous la marque Dindy, a choisi de mettre en avant le label Halal à l’ensemble de ses produits comme la mortadelle, le saucisson ou la charcuterie. Elle se dit la 1ère marque nationale du secteur à décrocher la labellisation halal. Cette certification vient appuyer la stratégie à l’export de l’entreprise car localement, tous les produits sont censés être Halal. Seul groupe avicole totalement intégré au Maroc (nutrition animale, couvoir, élevage, abattage, transformation), le volailler regarde ses découchés prometteurs à l’export du côté de l’Afrique subsaharienne et de l’Europe non communautaire et se donne les moyens pour cela. A l’issue de la mise en route de la nouvelle extension de son usine de charcuterie de volaille de Nouaceur, près de Casablanca pour 30 millions de DH, annoncée pour cette année 2016, il est prévu que le volailler puisse produire 60 tonnes de charcuterie, contre 35.

 

1414937143_Sicopa_productsSICOPA
Sicopa, producteur et transformateur d’olives à Fès, propose olives, câpres et légumes sous différentes formes certifiés Halal, commercialisés sous les marques Sicopa et Alia. Cette certification est surtout un levier pour mieux asseoir la présence de l’entreprise sur le marché international et partant écouler sa production annuelle qui atteint 1.800 tonnes brutes de petits poivrons, 10.000 tonnes d’olives, entre 600 et 1.200 tonnes de câpres et 500 tonnes brutes de tomates. Une production destinée à 98% à l’export. La Société industrielle de conserves d’olives et de produits agricoles fournit le marché étasunien qui absorbe 70% de ses ventes à l’étranger. 10,7% vont en France, 11% en Europe, 4,7% en Australie et 3,6% au reste du monde. Dans son portefeuille clients, l’entreprise compte des enseignes de renom dont Subway, Pizza Hut, Domino’s Pizza, Lidl, Aldi, Casino, Auchan et Metro.

 

Délices viande KOUTOUBIA HOLDINGDélices viande KOUTOUBIA HOLDING
Pionnier et leader marocain de la transformation des viandes halal, avec 75% de parts de marché, Koutoubia a obtenu le double label Halal marocain et malaisien pour cinq de ses sociétés de production à l’issue d’un audit de certification réalisé d’abord en janvier 2013 par l’Institut marocain de normalisation (IMANOR) et conformément aux exigences de la norme NM 08.0.800 et en janvier 2015 par JAKIM (Malaisie). Un véritable levier pour l’exportation des produits carnés à travers le monde. Grâce à son label Halal et aux nombreuses certifications qualité dont il dispose, Koutoubia a ainsi pu partir à la conquête des pays du Moyen-Orient (Émirats arabes unis, Arabie saoudite, Syrie et Irak), de la Turquie et de certains États africains (Mauritanie, Sénégal, les trois Guinées, Bénin, Gabon, Mali, Côte d’Ivoire, Gambie et Congo) et va bientôt entamer sa conquête de l’Europe.

FrulactFrulact
La filiale du groupe portugais Frulact au Maroc a également souhaité se conformer à la norme marocaine Halal. Le groupe, qui a investi le marché marocain pour accélérer son expansion à l’international, compte deux unités au Maroc, formant ainsi une chaine de valeur intégrée dans la transformation de fruits pour servir ses clients industriels laitiers sur le marché marocain, notamment la Centrale laitière, et à l’export vers de nombreux pays arabes comme l’Algérie, la Tunisie, l’Egypte, les Emirats arabes unis ou l’Arabie saoudite. Depuis 2015, Frulact cherche à consolider ses positions au Moyen-Orient et en Afrique en visant notamment le marché de l’Afrique Centrale. La certification Halal se veut une clé d’accès à ces marchés cibles. En croissance soutenue, l’entreprise Frulact Maroc a réalisé un chiffre d’affaires de 17 millions d’euros en 2013, 20 millions d’euros (+17%) en 2014 et pronostiquait quelque 26 millions d’euros (+30%) en 2015.

480_1416556402.-740x431Nestlé Maroc
Parce que le marché Halal intéresse les géants de l’Agro-alimentaire, Nestlé Maroc a été parmi les premiers opérateurs à se faire labelliser selon la norme Halal marocaine. Cette conformité répond aussi au souci de Nestlé à ce que chacune de ses marques soit produite selon «les normes les plus élevées et est conforme à toutes les réglementations locales et gouvernementales». Bouillons, assaisonnements, soupes déshydratées, café soluble, lait en poudre, céréales infantiles…
le groupe cherche à ancrer une gamme de produits Halal répondant aux directives dans l’esprit des pratiquants et partant renforcer ses positions sur ce marché en plein essor. Sa soupe Harira est une recette traditionnelle d’origine marocaine. Certifiée 100% Halal, elle est destinée aussi bien pour les marchés musulmans que pour les populations maghrébines en Europe, notamment en France.

lesieur-marocLesieur cristal
Lesieur Cristal met de l’huile dans ses rouages pour booster sa présence à l’international. Le groupe huilier s’est récemment fait labelliser Halal, selon la norme marocaine NM 08.0.800 pour ses huiles d’olives et ses huiles végétales. L’obtention de ce certificat découle d’une volonté de la société de s’adjuger de nouveaux marchés à l’export, non seulement dans les pays à forte population musulmane, mais aussi dans tout pays qui apprécie les produits labellisés Halal pour leur notion d’hygiène, de qualité et de traçabilité. Le certificat ainsi obtenu est valide jusqu’en février 2017. Le leader marocain de l’huile alimentaire, qui produit des huiles de tables sous les marques Cristal, Lesieur ou Huilor est détenu à hauteur de 41% par le géant français Avril, exporte en Europe, en Amérique du nord, en Afrique et au Moyen-Orient.

 

maroc-buns-industries-mcdonalds-imanor-halalMaroc Buns Industries
L’Institut Marocain de Normalisation a délivré son sésame à Maroc Buns Industries (MBI). Du pain béni pour cette entreprise qui devient ainsi la première boulangerie industrielle marocaine à être labellisée Halal. L’adoption de cette norme permettra à MBI de pouvoir répondre aux attentes de McDonald’s Maroc, son client exclusif. Maroc Buns Industries fournira désormais à la trentaine de restaurants actuels de l’enseigne à travers le pays, du pain audité 100% marocain, 100% Halal, des matières premières aux méthodes en vigueur dans la préparation du pain. Cette certification vient aussi s’ajouter à la reconnaissance d’autres établissements de renommée, obtenue au fil des années par Maroc Buns Industries, comme la certification HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point) qui implique une démarche stricte dans l’analyse des dangers et la maîtrise des points critiques à tous les niveaux.

CosumarCosumar
Le raffineur marocain Cosumar, s’est vu confirmer que son sucre est Halal. Cette mise en conformité par rapport à la norme halal marocaine pourrait justifier le potentiel d’expansion à l’international du spécialiste de l’extraction du sucre à partir de la betterave et du raffinage de sucre brut au Maroc. Notamment que le singapourien Wilmar, entré dans le capital de Cosumar, a annoncé son intention de faire de l’entreprise marocaine une plateforme d’exportation, desservant aussi bien le Maroc, l’Afrique subsaharienne que l’Europe du Sud.

CitrumaCitruma
Citruma, le producteur de jus de fruits, fait désormais partie du club des entreprises marocaines ayant opté pour l’adoption de la norme NL 08.0.800. Ce choix de l’entreprise de «Halaliser» ses jus, nectars et boisons est censé conforter son statut de leader sur le marché local, où l’entreprise détient 80% de parts sur le segment du pur jus, et mieux asseoir les produits Citruma à l’étranger, présents dans une vingtaine de pays africains, ainsi que sur le marché russe. La certification Halal permettra à l’entreprise agroalimentaire, connue notamment pour sa marque de jus «Marrakech», de cibler davantage les marchés extérieurs où la marque réalise 25% de son chiffre d’affaires. Les ambitions de Citruma ont été portées par le prêt de 3,6 millions d’euros accordé par la Banque européenne (BERD) pour la reconstruction et le développement du producteur de jus et de fruits qui veut ainsi contrer la concurrence.

Foodipex
Du Halal à toutes les sauces ! Après les viandes rouges, les produits de la boulangerie, les frites et les huiles de friture, c’est au tour des sauces de McDonald’s Maroc d’être garanties Halal. Foodipex, le fournisseur des sauces aux restaurants de l’enseigne au Maroc, vient d’obtenir la confiance de l’Institut marocain de normalisation (IMANOR), devenant ainsi la 5e filière de l’enseigne à obtenir le Label Halal marocain. Pour le management de la centrale de distribution exclusive de McDonald’s Maroc, cette conformité obtenue vient consolider l’engagement ferme de l’entreprise Foodipex envers les clients de McDonald’s Maroc pour un respect total des critères de qualité, d’hygiène et des normes islamiques exigées.

 Unilever Maghreb

Avec trois sites de production, dont l’usine marocaine, ainsi qu’un portefeuille de 20 marques réparties sur cinq catégories, Unilever Maghreb est l’une des plus grandes compagnies de produits de grande consommation de la région. C’est autant de raisons pour obtenir la certification Imanor comme un accès au marché Halal. Unilever Maroc, qui fait partie de la Business Unit Unilever Maghreb composée de l’Algérie, la Tunisie, la Libye et de la Mauritanie, a fait certifier Halal ses bouillons, ses cubes d’assaisonnement ainsi que sa soupe Harira.

 HERBEX MAROC

Le spécialiste des thés et tisanes prend goût au Halal. Herbex Maroc propose désormais son assortiment de thés verts ainsi que d’infusions médicinales et aromatiques certifiés Halal. Des produits également certifiés Bio par l’ONSSA (Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires). L’entreprise ambitionne avec cette conformité à la norme marocaine Halal, d’emballer d’abord le marché local vu que les Marocains sont parmi les plus grands consommateurs de thé au monde, mais aussi pour le marché international, vu que le thé est avec le café l’une des boissons les plus populaires dans le monde.

HUILARôMES

L’importance de la cosmétique Halal ne cesse de s’affirmer et pas seulement pour exporter vers les pays musulmans. C’est dire que le marché n’est plus une niche. Pour conquérir ce marché exigeant, «Huilarômes» bichonne ses produits selon la réglementation applicable à tous les cosmétiques, en respectant les normes d’hygiène et sanitaires de fabrication, et en y ajoutant le critère Halal. L’adoption de la norme marocaine Halal permet à l’entreprise cosmétique d’accéder aux marchés qui exigent ce genre de norme. Aujourd’hui, Huilarôme exporte sur les cinq continents (14 pays dont la France, les USA, le Japon et le Qatar) et atteste d’une expérience en logistique export de plus de 12 ans. On en recense en termes de points de vente 32 au Maroc et 5 à l’étranger, avec des facilités de livraison sur commande.

Jerraflore

Secteur peu exploité, le marché des cosmétiques halal, fabriqués à base de produits non interdits par la chariâ, commence à intéresser. Le marché local ne représente qu’une petite partie du potentiel, le plus important serait à l’exportation. Partant de ce constat, Jerraflore, fabricant  et distributeur de produits cosmétiques, a décidé de conformer l’ensemble de ses produits à la norme Halal marocaine.  Une norme fondée sur les normes en vigueur dans plusieurs pays islamiques (Malaisie, Turquie, Pakistan, Emirats Arabes Unis), ainsi que sur les recommandations de l’Institut de normalisation et de métrologie des pays islamiques (SMIIC). Ce choix stratégique de Jerraflore lui ouvre la voix à l’export notamment vers l’Asie, qui abrite plus de 60% de la population musulmane mondiale, et qui est l’un des premiers marchés pour les produits cosmétiques halal, avec le Moyen-Orient (Arabie Saoudite et Émirats Arabes Unis).

 La Maison du foie gras

Même le foie gras peut devenir subtilement Halal : tourné vers la Mecque, le palmipède, une fois gavé, est égorgé et vidé de son sang comme le veut le rite musulman. Mieux encore!  «La Maison du foie gras» a décidé de conformer sa production à la norme marocaine NM 08.0.800, relative aux règles islamiques sur les aliments Halal. Un ingrédient de plus à la recette de succès de cette entreprise marocaine, première société productrice et distributrice du foie gras dans le monde arabe, notamment les Emirats arabes unis, Qatar, Koweït, Tunisie et la Jordanie. Et les perspectives sont prometteuses. Le foie gras Halal est devenu une denrée encore plus distinguée sous l’effet de la forte demande exprimée par les pays musulmans, notamment le Moyen-Orient. L’exportation du foie Halal de la France vers le Qatar a augmenté en une année de 543%.

 TISSIR PORT / Copelit / Damsa


L’obtention du label Halal pour les poissons congelés, la farine et l’huile de poisson de ces trois unités industrielles étai,t une évidence. Et pour cause, leur fondateur, Hassan Sentissi, est un converti de première heure! Le Président de l’Asmex, Association marocaine des exportateurs, prêche constamment pour le label Halal, convaincu que cette certification est un atout pour pénétrer les marchés demandeurs de produits Halal.  Au delà de sa connotation religieuse, ce label est un gage commercial et hygiénique. Dans l’agroalimentaire, cela signifie, à titre d’exemple, que le produit ne contient pas d’alcool ou une certaine catégorie de microbes qui sont inhibés suivant des normes hygiéniques particulières à respecter dans le process de fabrication.

 JBS Amparo

L’Institut de normalisation marocain vient de certifier Halal les produits de JBS Amparo. Il s’agit de l’unité  d’abattage et de découpe de volaille située au Brésil et qui fournit la matière première pour les produits finis à base de viande de poulet commercialisés par McDonald’s Maroc dans ses restaurants marocains. Suite à leur récente inspection, en mai 2016, les auditeurs d’Imanor ont conclu que «l’abattoir produisant exclusivement de la viande de poulet Halal respecte strictement les exigences de l’abattage rituel musulman, effectue un abattage manuel et individuel pour chaque animal, les superviseurs musulmans de l’organisme certificateur sont impérativement présents lors de chaque production». JBS Amparo rejoint ainsi la liste des fournisseurs de McDonald’s Maroc certifiés Halal par l’Institut marocain.

Article précédent

Nouvelle C3 : Elle lance l’offensive Citroën

Article suivant

Al Omrane se dote d’une nouvelle feuille de route