Consommation

Les marocains préfèrent les produits locaux

Tandis que les consommateurs du monde entier affichent de plus en plus une préférence pour les marques internationales plutôt que pour les produits fabriqués localement, le consommateur marocain possède un point de vue différent, souligne une nouvelle étude menée par Nielsen, société de recherche en marketing.


L’enquête mondiale sur l’origine des marques a interrogé en ligne plus de 31.500 participants dans 63 pays. Le rapport sur l’origine des marques met en évidence la préférence des consommateurs pour les produits fabriqués localement par opposition aux grandes marques mondiales/multinationales dans 34 catégories. Bien que l’enquête montre des résultats plutôt équilibrés entre les marques locales et mondiales au cours des dernières années, les derniers résultats montrent que la préférence des consommateurs pointe vers les marques internationales dans la majorité des catégories dans le monde.

Consommateurs marocains
La préférence pour les marques locales chez les consommateurs marocains a dépassé les moyennes mondiales dans un certain nombre de catégories. La catégorie ayant la plus forte préférence locale au Maroc regroupe les produits laitiers, avec 71% des participants qui préfèrent une marque locale plutôt qu’une marque internationale, soit une différence de 17 points par rapport à la moyenne mondiale.

Juste après se trouvent les produits d’entretien ménager (30%), les aliments pour bébé (20%), ainsi que les lingettes pour bébé et les couches (12%), qui dépassent la moyenne mondiale de respectivement 10 points, 10 points et 9 points. D’un autre côté, le consommateur marocain a une tendance plus faible que la moyenne à se tourner vers une marque de fabrication locale pour la crème glacée, avec seulement 20% préférant une marque locale dans cette catégorie (11 points).

Consommateurs dans le monde
La préférence pour des marques internationales est particulièrement forte concernant les lingettes pour bébé et les aliments pour bébé/couches, où seulement 7% et 10% des consommateurs respectivement ont déclaré qu’ils préféraient acheter des marques de fabricants locaux. Les autres catégories où les consommateurs ont montré une faible préférence pour les marques locales incluent les vitamines/compléments alimentaires (12%), les aliments pour animaux (12%), les produits d’hygiène féminine (13%), les boissons énergétiques/pour sportifs (14%) et la nourriture en conserve (15%). À l’inverse, les catégories où les consommateurs sont plus enclins à opter pour un produit fabriqué localement au lieu d’une marque internationale incluent les produits laitiers (54%), les gâteaux/chips/en-cas/biscuits (32%), la crème glacée (31%) et l’eau minérale/en bouteille (30%), souligne l’étude.

Les catégories pour lesquelles les consommateurs se sont le plus détournés des marques locales par rapport à la précédente enquête réalisée en 2015 sont : l’eau minérale/en bouteille en baisse de 22 points (30%), les nouilles instantanées en baisse de 21 points (21%), les produits d’hygiène buccale en baisse de 15 points (18%), les produits de lessive en baisse de 13 points (21%), les aliments pour animaux en baisse de 13 points (12%), les boissons gazeuses sans alcool en baisse de 12 points (18%) et les lingettes pour bébé/couches en baisse de 11 points (7 %). Les catégories soins des cheveux (18%), alcool (16%) et les aliments pour bébé/lait maternisé (10%) ont toutes subi une baisse de 10 points depuis 2015, les consommateurs préférant se tourner davantage vers les marques internationales, note Nielsen.

Consommateurs par région
Au niveau régional, les nuances du marché sont évidentes, la préférence pour les marques internationales et celle pour les marques locales alternant énormément dans certaines catégories. Dans la catégorie des produits laitiers, la préférence des consommateurs pour les marques locales est beaucoup plus marquée en Afrique et au Moyen-Orient (73%) et en Europe (66%) par rapport à la moyenne mondiale (54%). Dans la catégorie des gâteaux/chips/en-cas/biscuits, la préférence des consommateurs pour les marques locales est très forte en Asie du Sud-Est (50%), en Afrique et au Moyen-Orient (41%) et en Amérique latine (41%) par rapport à la moyenne mondiale (32%). En Europe, les consommateurs sont beaucoup plus susceptibles d’opter pour des marques d’alcool locales par rapport à la moyenne mondiale (22% contre 16%), tandis que les consommateurs d’Asie du Sud-Est ont montré une affinité plus forte pour les marques locales de nouilles instantanées par rapport à la moyenne mondiale (39% contre 21%).


Article précédent

SM le roi remercie les généraux Bouchaib Arroub et Hosni Benslimane

Article suivant

Sothema lance ses biosimilaires anticancéreux « Made in Morocco »