Salons

Les opérateurs marocains prospectent le secteur tunisien des TIC

Maroc Export organise la première participation marocaine au Salon International des Technologies de l’Information et de la Communication dédié à l’Afrique, SITIC AFRICA 2017 dans sa deuxième édition. Il se tiendra du 18 au 20 avril 2017 à Tunis. Le Salon est un événement international qui sert à mieux faire connaître l’offre tunisienne des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) aux PME et PMI tunisiennes tout en étant une plateforme pour le partenariat tuniso-africain dans les TIC. Lors de la dernière édition, le SITIC AFRICA 2016 avait réuni 156 exposants étrangers et avait drainé plus de 3500 visiteurs dont 136 décideurs publics et privés africains.

L’objectif de la participation marocaine à ce salon, précise Maroc Export, est de découvrir l’offre tunisienne et internationale du secteur TIC et de découvrir les innovations y afférentes et de participer aux rencontres B2B organisées entre clients et fournisseurs de TIC nationaux et internationaux.

Le secteur des TIC en Tunisie est un secteur prioritaire à la fois en tant que vecteur de développement des autres secteurs économiques mais aussi en tant que secteur dynamique d’innovation et d’entrainement ouvert à l’international par l’exportation, l’investissement étranger, le partenariat et la sous-traitance aussi bien avec les pays développés qu’avec les pays en développement notamment l’Afrique, ajoute la même source.

Les TIC y contribue à hauteur de 7% dans le PIB et emploie quelques 80.000 personnes. Il représente 1800 entreprises privées, 219 centres de services partagés, 8 centres de développement servant des multinationales, une densité téléphonique de 98,8 lignes pour 100 habitants, plus de 3 millions d’internautes avec une évolution annuelle de 38%, 184 auditeurs certifiés dans le domaine de la sécurité informatique et 7 cybers parcs répartis sur plusieurs régions du pays et 7 autres en cours d’achèvement. Le réseau des télécommunications tunisien est parmi les plus modernes du bassin méditerranéen composé de sept nœuds à l’échelle nationale, équipés de commutateurs multiservices à haut débit, intégrant le trafic téléphonique, le trafic internet et multimédia. Près de 40.000 étudiants suivent un enseignement supérieur et technique dans les filières des TIC en Tunisie, conclut Maroc Export.

Article précédent

Un ministre tunisien à la CGEM

Article suivant

SIAM 2017, une méga vitrine pour 66 pays