AutomobileFlash-eco

L’Observatoire Wafasalaf dévoile les tendances automobiles

L’Observatoire Wafasalaf a dédié sa première étude de 2018 à la transformation des comportements des ménages marocains dans le secteur automobile. Il a profité de la tenue de l’Auto Expo pour dévoiler ses résultats.


Ainsi, la voiture (10%) se classe en 3ème position des intentions d’achats des ménages cette année, derrière les meubles pour salon (11%) et la télévision (14%). L’étude fait aussi ressortir que neuf répondants sur 10 se disent satisfaits de leur véhicule automobile actuel, avec une majorité (58%) qui en est pleinement satisfaite. Autre résultat : 11% des répondants pensent acheter une voiture au cours des 12 prochains mois, contre 40% qui souhaitent le faire durant les 6 prochains mois. Le plus souvent (58%), il s’agit d’un premier équipement, souligne l’Observatoire Wafasalaf. Aussi, près de la moitié de des répondants envisagent d’acheter un véhicule neuf (52%), principalement motivés par la garantie d’un véhicule en bon état (61%). Ceux qui préfèrent l’occasion (47%) le font surtout pour des raisons financières (46%). Justement, concernant le financement, dans deux cas sur trois l’achat du véhicule neuf est envisagé à crédit, alors que le véhicule d’occasion est surtout financé par des fonds propres. Les particuliers (36%), Internet (32%) et les courtiers (30%) sont les principaux canaux d’achat envisagés pour l’usagé. Concernant les prix, le plus souvent, la valeur du véhicule neuf envisagé varie entre 100.000 et 200.000 DH (70%), alors que le budget prévu pour le véhicule usagé ne dépasse pas 80.000 DH (77%) dans la plupart des cas. L’étude note que les acheteurs de véhicule à crédit optent le plus souvent pour un financement 50/50. La valeur de la mensualité est en moyenne de 1 900 DH pour le véhicule neuf et 1 200 DH pour le véhicule d’occasion. Concernant le choix d’un véhicule, qu’il s’agisse d’un achat à l’état neuf ou usagé, les critères les plus importants sont la marque (54% pour le neuf et 42% pour l’occasion), le prix (13% pour le neuf et 17% pour l’occasion) et la motorisation (9% pour le neuf et 10% pour l’occasion). L’étude de l’Observatoire Wafasalaf précise aussi que les visites des concessionnaires (50%) et les proches (43%) sont les principales sources d’informations dans le cas de l’achat d’un véhicule neuf, alors que les acheteurs de véhicules usagés s’appuient sur les proches (64%) et sites de vente sur Internet (31%).

Enfin, l’Observatoire s’est aussi intéressé à la Location Longue Durée (LLD) et les véhicules hybrides. Les résultats font ressortir que 33% des répondants estiment que la LLD est attrayante, tandis que 36% sont intéressés par l’hybride.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

SM le roi nomme de nouveaux ambassadeurs

Article suivant

Le français SoLocal supprime des dizaines d’emplois au Maroc