Coopération

Mémorandum d’entente entre la CGEM et la Présidence du Sénat Argentin

Miriem Bensalah-Chaqroun, présidente de la CGEM, a reçu Marta Gabriela Michetti, vice-présidente de l’Argentine et présidente du Sénat, ce vendredi 14 juillet 2017 au siège de la Confédération . Cette séance de travail s’est articulée autour des moyens pour renforcer les échanges économiques entre le Maroc et la République d’Argentine, actuellement faibles (570 million dollars en 2016).

L’Argentine pourra faciliter à notre pays l’accès au Mercosur (Argentine, Brésil, Paraguay, Uruguay, Venezuela). Le Maroc, quant à lui, pourra être, pour l’Argentine, la porte d’entrée des marchés Nord-Africains et Moyen-Orientaux, estime Miriem Bensalah-Chaqroun.

La présidente de la CGEM a également souligné l’importance d’adoucir les régimes commerciaux et fiscaux, et d’éliminer les mesures non-tarifaires entre les deux pays. La promotion du rôle du secteur privé marocain dans le développement des partenariats commerciaux reste primordiale pour booster la coopération économique, a-t-elle noté.


Durant cette visite, un mémorandum d’entente a été signé. Cette convention de partenariat a pour objectif d’harmoniser les législations économiques des deux pays afin de favoriser l’investissement mutuel. Le mémorandum d’entente signé stipule également que les deux parties devront promouvoir le contact entre les entrepreneurs et industriels des deux pays, et créer un environnement d’affaires favorable à l’investissement, à travers un échange d’informations, des joint-ventures et l’organisation de séminaires, forums et expositions. Un comité de pilotage sera également mis en place pour assurer le suivi et l’évaluation de l’exécution des différentes actions décidées.

Article précédent

Finance islamique : opportunités et défis au menu d’une conférence à Casablanca

Article suivant

Cafpi Maroc va ouvrir quatre nouvelles agences d'ici 2019