Flash-ecoIT

Mohamed Saad rempile à la tête de l’AUSIM

L’Association des Utilisateurs des Systèmes d’Information au Maroc (AUSIM) a tenu son Assemblée générale ordinaire le 1er mars 2018, suite à laquelle un nouveau bureau a été élu et à sa tête Mohamed Saad, directeur des Systèmes d’Information de la Bourse de Casablanca.


Une nouvelle vision a été présentée par Mohamed Saad qui vient consolider les acquis de vingt-cinq ans de militantisme de l’AUSIM dans le monde des Technologies de l’Information et du digital. Cette vision baptisée « Disrupt » s’articule autour de sept piliers :

1- Dynamiser l’utilisation du digital à travers les actions que l’AUSIM entreprend dans l’écosystème IT
L’AUSIM s’engage dans l’animation de l’écosystème des technologies de l’Information à travers l’organisation d’évènements et conférences sur les technologies susceptibles de booster la croissance et  le développement des entreprises, mais aussi pour améliorer le quotidien des citoyens à travers l’adoption des outils leur permettant de faciliter les procédures administratives, entre autres. Les livres blancs, articles et publications que lancent l’AUSIM régulièrement permettent aussi de produire des livrables de qualité pour la communauté.

2- Identifier et accompagner les PMEs, afin d’adopter le digital comme levier de développement
L’AUSIM tient à faire profiter cette population d’entreprises de l’expérience et l’expertise des grands comptes membres de l’AUSIM. La capitalisation sur les expériences vécues permet aux PME d’accéder à des solutions à un cout abordable sans trop investir dans les études  et les évaluations. L’AUSIM, à travers les partenariats noués (CFCIM, Maroc PME, Clubs DSI Africains…), mettra un plan d’actions pour inculquer les bonnes pratiques, et veillera à l’adoption du digital comme levier de développement pour les PMEs.

3- Sensibiliser la société sur l’utilisation du digital dans un cadre éthique, responsable et bien gouverné
Les technologies ne sont pas exemptes de risques qui peuvent nuire à la société, et de ce fait notre engagement auprès de l’Internet Governance Forum permettra d’alerter, sensibiliser, informer et coacher les individus surtout, car vulnérables contre les méfaits d’Internet et de la Cybercriminalité. L’AUSIM tend à faire de ce pilier un axe majeur.

4- Renforcer le retour sur expériences entre membres de l’AUSIM
« Seul, on peut aller vite, Ensemble, on peut aller loin », telle est la devise de la capitalisation et le partage d’expériences autour de problématiques qui nous concernent tous, vis-à-vis des technologies que nous vivons (cloud computing, IOT, blockchain, data centers, big data & Analytics…). Des espaces de partages d’expériences et de retour sur projets seront mis en place afin d’en faire profiter la communauté AUSIMienne.

5- Updater les Universités par les retours d’expérience AUSIM afin de renforcer l’attractivité des métiers de l’IT et du digital
La mission de l’AUSIM ne peut être conçue sans un lien et un pont, cimentés avec le monde de l’éducation. Nous nous sommes engagés depuis longtemps à être très proche de ce monde à travers INNOV’IT, un concours Inter Ecoles d’ingénieurs que nous avons lancé il y a plus de douze ans. Nous avons aussi incubé des Labs de recherche et participé à des études, des thèses et des mémoires. L’AUSIM accentuera son support à l’enseignement en apportant des solutions, propositions, terrains d’expérimentation…

6- Participer aux travaux relatifs à la normalisation, et de la régulation du digital conduits par les instances gouvernementales (ADD, MIICEN, MRAFP…)
L’AUSIM a toujours été à l’écoute des instances gouvernementales avec qui, elle tisse des relations cordiales, efficaces et riches en participations actives aux projets locaux, mais aussi régionaux et continentaux, qui permettent à notre pays de jouer son rôle stratégique dans la région.

7- Transformer les innovations des startups et universités en Proof Of Concept
Sans terrain fertile d’expérimentation, il ne peut y avoir d’innovation, et c’est pour cela que l’AUSIM fait de ce pilier, un axe de développement incontournable vers l’innovation et l’excellence. L’AUSIM compte participer aux actions d’innovation lancée par ses partenaires, afin d’alimenter les cas pratiques, nécessaires aux startups et universités, et afin de prouver les concepts et modèles théoriques.

L’AUSIM tend à travers sa stratégie Disrupt 2018 – 2020 à positionner l’IT et le digital au Maroc, au rang qu’il mérite, d’accompagner l’Agence du Digital dans sa mission et d’offrir à ses membres un écosystème, permettant d’utiliser les IT et le digital comme levier de développement et de croissance.

Pour rappel L’Association des Utilisateurs des Systèmes Informations au Maroc (AUSIM) est une association à but non lucratif créée en avril 1993. Comptant parmi ses adhérents nombre de structures de premier plan aux niveaux organisationnel et managérial (Offices, Banques, Assurances, Entreprises Industrielles, Télécoms, Service…), l’AUSIM œuvre activement dans l’esprit de développer et de vulgariser l’usage des Technologies de l’Information au Maroc.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Futur.e.s in Africa : les moments forts de la deuxième journée

Article suivant

Fondation Sanady : 3ème édition du Forum des métiers et de l’orientation