Agroalimentaire

Moncef Belkhayat se lance dans l’huile d’olive

Le groupe familial dirigé par Moncef Belkhayat poursuit son fulgurant développement. Spécialisé dans la distribution, Dislog Group a multiplié son chiffre par 8 ces 10 dernières années, et ne compte s’arrêter en si bon chemin. L’entreprise, engagée dans une nouvelle orientation stratégique depuis quelques mois, vient de poser ses valises en Tunisie. En effet, en vertu d’un partenariat signé le 11 septembre 2017 à Casablanca avec le leader tunisien de la production industrielle d’huile d’olive, CHO Group, Dislog va incessamment créer une filiale en Tunisie.


Baptisée Dislog Tunisie, cette nouvelle du groupe marocain sera détenue à 49% par Dislog Group et 51% par CHO Group. Moncef Belkhayat, PDG de Dislog Group, a précisé qu’elle sera dédiée à la distribution des produits du groupe CHO, mais pourra également nouer des partenariats avec d’autres acteurs tunisiens pour la distribution de leurs produits également. Le partenariat entre le groupe marocain et son homologue tunisien prévoit également la création de CHO Maroc, filiale qui sera détenue à 51% par Dislog Group et 49% par CHO Group. Il s’agit d’une nouvelle unité de production et de commercialisation d’huile d’olive dans la région de Meknès. Elle sera dotée d’un capital de 6 millions de DH et aura une unité de trituration et une autre de conditionnement pour assurer une production essentiellement orientée vers le marché international (Europe et Amérique du Nord).

Soulignons que ce projet mobilisera un investissement de 200 millions de DH sur la période 2017-2021. Aussi, sur la même période, les deux partenaires investiront 30 millions de DH pour le développement de Dislog Tunisie, soit au total un investissement de 230 millions de DH à mobiliser sur les 4 prochaines années. Ces deux nouvelles structures vont permettre la création de 150 emplois au Maroc et 350 en Tunisie.

Pour rappel, l’ex-ministre de la Jeunesse et des Sports a lancé en avril 2017 sa propre marque de thé, Miyaz.


Article précédent

Le CRAPS et la CMIM poursuivent leur coopération

Article suivant

Nissan X-Trail restylé : sûr et confortable