Franchise

Morocco Mall : Tati pour remplacer Galeries Lafayette ?

Les Galeries Lafayette fermeront boutique au Morocco Mall dès fin mars. Et c’est une enseigne low cost –maison, jardin, déco, mode- qui remplacera l’enseigne de luxe. Mais qui remplacera Les Galeries Lafayette au Morocco Mall ?

Quand certains pensent à Primark, d’autres parlent de Tati. Pour l’instant, aucune information officielle n’a filtré. A l’évocation du nom de Tati, rien n’a été infirmé ou confirmé de la part du Service communication d’Aksal.

Pourtant, l’option Tati semble la plus probable. En effet, l’enseigne qui compte 150 boutiques en France, organise depuis 2014 son développement hors métropole, avec trois zones en ligne de mire: le Moyen-Orient, le Maghreb et les Dom-Tom. Son directeur de l’international, Pierre Havransart, a d’ailleurs confirmé cette offensive de Tati sur le Maghreb, dans des médias français. Selon lui, Tati qui a ouvert à Alger en avril 2015, s’attaquera « dès 2016, aux autres pays du Maghreb, avec comme stratégie d’entrer par une ville, généralement la capitale, via deux emplacements d’abord, afin de bien se jauger. ».

D’après une source confidentielle, Pierre Havransart menait des négociations pour installer Tati à Casablanca. Et, l’enseigne aurait trouvé au Maroc une piste pour s’installer enfin, après des mois de prospection, et ce juste au moment où Aksal annonçait la fermeture des Galeries Lafayette avec en remplacement une enseigne low-cost. Pour rappel,  Tati dispose également de cinq magasins pionniers, trois en Arabie saoudite et deux aux Émirats arabes unis, inaugurés en 2014 et ouvrira deux magasins à Téhéran, courant 2016. Contacté, un spécialiste de la franchise, a indiqué que l’Afrique n’était pas, pour l’heure, dans le viseur de l’enseigne irlandaise Primark.

Article précédent

Mouna Lebnioury à la tête du directoire de la Banque Populaire de Tanger-Tétouan

Article suivant

MFM Radio : Quel bilan fera Bassima Hakkaoui sur la situation de la femme ?