Tourisme de santé

Un nouveau projet pour Vichy Spa International à Bouznika

Philippe Magne, Directeur des opérations de Vichy Spa International.
Philippe Magne, directeur des opérations de Vichy Spa International

Vichy Spa International à Bouznika travaille d’arrache-pied sur son nouveau projet à Bouznika. Ce complexe hôtelier (5 étoiles), dont l’investisseur est le Groupe ONAPAR-AMETYSva ouvrir ses portes en mars 2018. 


Vichy Spa International (VSI) multiplie ses projets dans le Royaume. La filiale à 100% de la Compagnie de Vichy, qui a signé avec la CDG en 2016 un contrat de gestion déléguée de l’hôtel Vichy Thermalia Spa et de la station thermale moderne de Moulay Yacoub, lance un nouveau projet hôtelier à Bouznika. Il s’agit d’un complexe hôtelier 5 étoiles baptisé Vichy Celestins Spa Hotel Casablanca. Un Resort & Spa bien situé dans la ville de Bouznika, en collaboration avec Atlas Hospitality qui en assurera la gestion.

« Nous travaillons en collaboration avec Atlas Hospitality qui gèrera le complexe, et nous intervenons au niveau de notre marque et du savoir-faire, en particulier pour le spa », confirme Philippe Magne, directeur des opérations de Vichy Spa International. Dans les détails, ce complexe hôtelier est composé de 130 chambres dont 14 suites, 2 grands bassins extérieurs, une piscine d’eau de mer pour rééducation fonctionnelle, 2 restaurants dont un diététique, un centre anti-mal de dos Satisform… Vichy Celestins Spa Hotel Casablanca offrira des séjours santé et de la minceur, de la gestion du diabète de type 2 et de la rééducation fonctionnelle. Il proposera également des programmes de thalasso, beauté et de remise en forme. Le top management de Vichy Spa International indique que les travaux sont avancés sur ce projet et que l’ouverture est prévue pour mars 2018 et devrait générer environ 150 emplois. Concernant le projet de réalisation de l’hôtel (4 étoiles) Vichy Thermalia Spa et de la station thermale moderne de Moulay Yacoub, le top management souligne que les travaux sont également bien avancés, et que l’ouverture, comme prévue, devrait être dans les délais, c’est-à-dire avant fin 2017.

Vichy Spa International travaille sur ce projet depuis 2012. Selon Philippe Magne la majeure partie des grandes réalisations sur ce projet a été déjà faite, et il ne reste plus que quelques finitions à faire au niveau des chambres. « Nous envisageons d’ouvrir avant la fin de l’année, avec une période de rodage d’un ou deux mois avant l’ouverture complète au public », assure-t-il. Le Vichy Thermalia Spa Hotel est constitué de 93 chambres de minimum 32 m2, de 7 suites alimentées par l’eau thermale, 1 restaurant de 100 places, 18 cabines spa, 33 cabines thermales, un bassin de cours collectif, un bassin thermal femme et une zone de relaxation ou encore un grand bassin thermal mixte et deux vaporiums. « Notre partenaire, qui est la Caisse de Dépôts et de Gestion, ambitionnait de créer un centre thermal de dernier cri, afin d’offrir au Maroc une station thermale de renom. Étant donné la pauvreté de l’offre hôtelière sur place, elle a décidé de créer un hôtel de 100 chambres en catégorie 4 étoiles pouvant ainsi accueillir des curistes pour plusieurs jours, voire plusieurs semaines. Elle s’est donc rapprochée de Vichy Spa International », confie le top management. Ce projet mobilise un investissement de 218 millions de DH HT. Pour rappel, le contrat de gestion signé entre la CDG et VSI porte sur l’exploitation commerciale et opérationnelle de l’hôtel et des thermes modernes par Vichy Spa International, qui va apporter son expertise hôtelière et thermale pour donner un rayonnement international de cette offre que le Maroc entend développer.


Article précédent

Il fait l’actu : Abderrahmane Ait Hamou, ingénieur agronome

Article suivant

Saint-Gobain renforce ses investissements au Maroc

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *