FerroviaireFlash-eco

ONCF : LaFactory aux commandes du train de l’innovation

La gare de Casa Port a abrité un événement inédit du vendredi 23 au dimanche 25 mars 2018. Il s’agit du premier hackathon de l’Office national des chemins de fer (ONCF), organisé en collaboration avec LaFactory.


Ainsi, un train aménagé pour l’occasion a servi de quartier général pour 100 startupeurs, aspirants entrepreneurs, développeurs, designers, marketer-communicants, étudiants et collaborateurs ONCF. Répartis en 20 équipes, ils ont développé des idées visant à améliorer le parcours et l’expérience des clients voyageurs de l’Office. « L’année 2018 sera marquée par la mise en service de grands projets structurants. Cela fait des années que nous préparons notre capital humain à leur exploitation. En parallèle, nous avons déployé une transformation digitale pour accompagner ces projets depuis des années. Ce hackathon s’y inscrit », explique Mohamed Rabie Khlie, directeur général de l’ONCF.

Le soir du vendredi 23 mars, plus de 80 idées ont été présentées au jury de ce programme d’Open Innovation #ONCFDIGITAL. Au final, 20 ont été retenues et les équipes ont été créées. Les participants se sont ensuite attelés au développement des applications depuis les premières heures du samedi, sous la supervision et le mentoring des équipes de l’ONCF et de LaFactory. Le programme contenait également des ateliers, ainsi que des jeux impliquant les équipes. Une fois mises en place, les applications ont été testées et les équipes se sont préparées au pitch du dimanche. Après 48 heures passées dans le train, les 20 applications ont été présentées au jury qui en a retenu 5, en plus d’un coup de cœur. Parmi les solutions primées, un chatbot qui assiste les clients depuis leur domicile jusqu’à leur destination finale, ainsi qu’une application destinée aux non-bancarisés permettant le règlement en ligne des billets de train. « Le résultat est extraordinaire. Un beau mélange entre à la fois des intrapreneurs mais aussi des entrepreneurs, des startups du Maroc mais aussi de l’étranger, qui ont été choisis pour continuer l’aventure », a confié Mehdi Alaoui, fondateur de LaFactory.  La suite de l’aventure, c’est l’étape qui va durer 4 mois. Elle servira à mentorer les équipes gagnantes pour déployer leurs solutions.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Elle fait l’actu : Nadia Fassi Fehri, PDG de inwi

Article suivant

Offshoring : le RGPD, une épée de Damoclès