Santé

Oncologie et Diagnostic du Maroc consolide sa position

Le premier groupe privé marocain opérant dans le domaine de la santé poursuit son développement.


En effet, le récent acquéreur des deux centres de radiologie du réseau Meden Healthcare (pôle santé du groupe Saham) et dont le nom a été gardé secret n’est autre qu’Oncologie Diagnostic du Maroc (ODM). Aussi, Centre Blue Park à Casablanca et Centre Bouregreg à Rabat viennent porter potentiellement à près d’une dizaine d’unités le nombre de centres et établissements de soins opérés par ODM dont l’aventure n’a démarré qu’en 2015 à travers l’acquisition de la clinique Al Kindy (la plus ancienne clique privée spécialisée en traitement du cancer au Maroc). Elle marque aussi le premier pas du groupe Saham dans le démantèlement de Meden Healthcare qu’il s’est empressé de bâtir au lendemain de la promulgation en 2015 de la Loi 131-13 relative à l’exercice de la médecine et qui a libéralisé de la détention du capital des établissements de santé.

Il faut dire que contrairement à Saham qui a opté pour des cliniques généralistes de grande envergure et contrôlées à 100%, le groupe ODM a fait de l’oncologie et de la radiologie son cheval de bataille en laissant une part du capital (entre 20% à 30%) entre les mains des praticiens fondateurs. Ce positionnement sur des actes médicaux où la consultation médicale représente une part très minoritaire a permis à l’ex-filiale d’Abraaj (fonds d’investissement émirati initialement derrière l’initiative d’ODM au côté de Mohamed Elmandjra, l’ex-patron de Meditel) de contourner le problème épineux de la transparence fiscale de l’intervention des médecins (qui demeure un vrai sujet pour les nouveaux arrivants dans le secteur des cliniques non issus du corps médical). Par ailleurs, le maintien d’une poche actionnariale entre les mains des médecins a permis de préserver un alignement d’intérêts crucial entre les deux blocs d’actionnaires.

Rappelons qu’ODM compte déjà dans son portefeuille deux autres centres de radiologie à savoir Radiologie Anoual (un des centres les plus importants à Casablanca). Avec l’arrivée dans son tour table de nouveaux investisseurs menés par le britannique Alta Semper (lesquels se sont substitués à Abraaj), ODM compte poursuivre le développement de son réseau aussi bien par croissance externe que par création ex-nihilo (comme c’est le cas en cours à Oujda et à Tanger).

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Laâyoune abritera le Forum d’Affaires Maroc-France

Article suivant

Women in Africa revient à Marrakech