Conférences et Séminaires

OPCI : Colliers International Maroc se mobilise

Colliers International Maroc, société de conseil intégrée sur l’ensemble de la chaîne de valeur de l’immobilier, adossée au groupe Colliers International, a organisé une conférence-débat dédiée aux acteurs de la communauté financière et de l’immobilier autour du thème des OPCI (Organismes de Placement Collectif Immobilier). Le choix de ce sujet est particulièrement porteur alors que la législation spécifique à ce nouveau véhicule d’investissement récemment mise en place au Maroc devrait être actée dès l’entrée en vigueur de la Loi de Finances 2017.


A travers la création d’OPCI, les autorités de tutelle marocaine ont pour objectif de contribuer à la fois à diversifier le portefeuille des investisseurs et à dynamiser l’investissement immobilier. La possibilité est ainsi offerte au plus grand nombre d’épargnants d’accéder à l’immobilier d’entreprise, difficilement accessible pour les investisseurs particuliers, encouragés par la mise à leur disposition d’options d’investissement ables et transparentes. C’est ainsi que le projet de loi 70-14, présenté en 2014 et adopté en 2016, définit les modalités de création, gestion et fonctionnement des OPCI au Maroc.

Pour rappel, les OPCI peuvent prendre la forme soit de sociétés de placement immobilier (SPI), soit de fonds de placement immobilier (FPI). Dans le cas des SPI, il s’agit de sociétés où les investisseurs sont actionnaires. En ce qui concerne les FPI, il s’agit de copropriétés d’actifs, gérées par une société de gestion agréée contrôlée par le Conseil de Surveillance. L’investisseur n’a pas de droit de contrôle, de décision ou d’intervention sur la gestion.

La rencontre a été l’occasion d’évoquer les dispositions de la Loi de Finances 2017 qui vient compléter le dispositif légal de la loi 70-14 en fournissant le cadre fiscal de l’exploitation des OPCI. Elle prévoit une fiscalité allégée pour ces organismes, avec notamment une exonération permanente d’impôts sur les bénéfices provenant de la location d’immeubles à usage professionnel.


Article précédent

Samir : fixation du délai de dépôt de l'offre de reprise

Article suivant

Le forum « Arab-Africa Trade Bridges » les 22 et 23 février à Rabat

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *