TIC

Orange Maroc insiste sur la fibre optique

Orange Maroc et AOB Group organisent, sous l’égide du ministère de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, en partenariat avec la Fédérations Nationales des Promoteurs Immobiliers (FNPI) et la Fédération Marocaine du Conseil et l’Ingénierie (FMCI), la 3ème édition du Symposium « Fibre Optique et Bâtiments Intelligents ». L’événement aura lieu le mardi 23 mai 2017 à Casablanca. L’édition 2017 est soutenue par Huawei, OFS Optics, le leader mondial dans la fabrication de la fibre optique et son partenaire marocain 3G Com.


« Nous constatons qu’il y a plusieurs tendances qui convergent et qui vont améliorer la qualité de vie. Mais elles demandent plus de bande passante au niveau du transfert de données. Ce que nous avons actuellement sur le marché n’est plus suffisant pour satisfaire ces besoins. La fibre optique offre une solution pour aujourd’hui et pour le futur. Les gens posent la question du coût d’installation de la fibre par rapport au cuivre. Le coût est presque le même, mais les avantages de la fibre sont démesurément meilleurs. Elle peut atteindre jusqu’à 1 TB et son installation est simple, pas chère et moins intrusive car le diamètre du câble est de 0,9 mm », soutient Jacques Fiorella, DG de OFS Optics. Il ajoute que l’accent sera aussi mis durant le Symposium sur le passage de la 4G à la 5G, l’internet des objets (smart house, smart city…), l’intelligence artificielle et les écrans et caméras 4K. « Installer aujourd’hui du cuivre revient à installer une technologie obsolète », résume le DG.

Le symposium visera à influencer toutes les parties prenantes à déployer le très haut débit partout et pour tous, précise Orange Maroc. La journée traitera des applications liées aux bâtiments intelligents et sera l’occasion pour les intégrateurs et fabricants de fibre, promoteurs immobiliers, aménageurs, bureaux d’études et architectes d’être à jour en matière de technologies liées à ce secteur encore naissant au Maroc. « Nous pensons que le marché commence à comprendre ce que c’est la fibre. Aujourd’hui, nous voulons aller un cran dessus. Nous allons montrer des cas pratiques d’usage sur l’utilité de la fibre. Aussi, nous ambitionnons de passer à une vitesse supérieur concernant le déploiement ». précise Fayssal Soulaymani, directeur Business Unit Fixe de Orange Maroc.

Trois grandes thématiques seront à l’ordre du jour : « Le déploiement rapide et économique de la fibre optique », « Le Développement des bâtiments intelligents grâce à l’Internet des Objets » et « Le rôle de la Cyber sécurité dans le secteur de l’immobilier et de la construction ». L’après-midi sera composée d’ateliers techniques qui exposeront les guidelines de Orange pour le déploiement de la fibre optique dans les bâtiments, l’installation cost effective de la fibre optique et enfin une présentation sur le modèle économique d’un smart building. Des témoignages de Lab smart cities vont aussi enrichir la journée, conclut l’opérateur de téléphonie mobile. « Quand on leur pose la question sur les services publics, les gens répondent qu’ils ont besoin d’eau, de nourriture, d’électricité… mais aussi d’internet. La fibre optique est un droit humain. Je suis convaincu qu’au Maroc il y a des Steve Jobs et des Bill Gates. La différence est qu’ils n’ont pas accès aux outils informatiques », conclut Jacques Fiorella.

Article précédent

Le CMI veut capter la manne des taxes

Article suivant

Ramadan : les commerçants n’ont qu’à bien se tenir