AgroalimentaireFlash-eco

Oulmès : hausse de 16% du chiffre d’affaires en 2017

La société « Les Eaux Minérales d’Oulmès » a réalisé au titre de l’exercice 2017 un résultat net de 195 millions de DH, en progression de 16% par rapport à une année auparavant, a annoncé, mardi 13 mars 2018, la société cotée en bourse.


En 2017, les performances commerciales ont été solides, avec une hausse de 15% en unités et de 10% pour les ventes en litres, souligne Oulmès, notant que le chiffre d’affaires social atteint 1,87 milliard de DH, en appréciation de 13,1% comparé à 2016. Pour sa part, la marge nette s’améliore de 0,2 point, passant de 10,2% en 2016 à 10,4% en 2017, au moment où le résultat d’exploitation en accroissement de 11% s’élève à 301 millions de DH.

Pénalisée par un renchérissement des prix du PET (Polytéréphtalate d’éthylène) en 2017, la valeur ajoutée s’établit, quant à elle, à 815 millions de DH, en hausse de 8,2% par rapport à 2016 (754 millions de DH), relève la filiale d’Holmarcom Group. De leur côté les fonds propres de l’entreprise atteignent 686 millions de DH et la rentabilité des fonds propres moyens s’élève à 29,5% à fin 2017, contre 27,4% une année plus tôt, a-t-elle ajouté.

Au niveau du Groupe, le chiffre d’affaires 2017 atteint 1,95 milliards de DH en progression de 16% par rapport à 2016, tandis que le résultat d’exploitation en bonification de 11% s’établit à 315 millions DH. Dans ces conditions, le résultat net part du Groupe (RNPG) se hisse de 11% à 190 MDH, contre 171 millions de DH à fin 2016.

En 2017, le Groupe Les Eaux Minérales d’Oulmès a poursuivi sa dynamique en matière d’innovation. Il a ainsi enrichi son portefeuille avec de nouvelles références et a introduit de nouveaux packagings dans le paysage des eaux minérales naturelles afin d’adapter son offre à de nouvelles tendances du marché marocain, précise le communiqué.

Le Groupe a également développé la première eau minérale gazeuse naturellement fruitée améliorant ainsi l’expérience gustative des consommateurs, indique la même source. La société s’attend à ce que ces nouvelles références constituent une part non négligeable de son activité à l’avenir, a-t-elle expliqué.

En matière de perspectives, Oulmès ambitionne de préserver sa position de « leader » dans le pays et de construire progressivement son « histoire africaine ». Elle a noté dans ce cadre que les investissements industriels, logistiques et R&D resteront au cœur de la stratégie du Groupe, tandis que les opportunités de développement dans la sous-région continueront d’être examinées afin de concrétiser la vision de l’entreprise.

Compte tenu de ces résultats, le conseil d’administration de la société compte proposer à l’Assemblée générale annuelle, prévue pour le 30 avril prochain, la distribution d’un dividende de 84 DH par action.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

TNT choisit Globex comme nouveau prestataire au Maroc

Article suivant

Wafasalaf met en place son chatbot