Immobilier

Quartier Victoria : Garan fait le point

« L’aménageur et développeur du nouveau pôle urbain quartier Victoria, Garan, en est à 65% de la réalisation du projet, soit 158 ha réceptionnés des 250 ha de la superficie totale. Les 35% restants seront finis en décembre 2017 », précise Maryam Bouziane, directrice Marketing & Communication de Garan.

Le quartier Victoria, qui nécessite un investissement de 3,5 milliards de DH et qui accueillera à terme 150.000 habitants, a vu les premiers occupants de la première résidence du quartier s’installer en décembre 2016. Il comprend 20.000 appartements mixtes et moyen standing, 20.000 appartements haut standing, 600 villas et 27 équipements publics. La deuxième résidence sera livrée lors du premier semestre 2017, la troisième durant le deuxième semestre 2017. Ces résidences sont gérées par Lazrak Immobilier. Le projet a été baptisé Zénith Parc. Aujourd’hui, 10.000 ouvriers font avancer les travaux sur le chantier et 20.000 habitants sont attendus à Victoria entre fin 2017 et début 2018, ce qui représente des opportunités d’affaires intéressantes pour plusieurs opérateurs.

Garan a mis en place un dispositif de sécurité et de gardiennage, opérationnel depuis fin 2016. Ce dispositif inclut notamment un service d’agents de sécurité équipés de voitures de patrouille. Le quartier disposera également d’autres équipements développés par Garan, dont un complexe immobilier comprenant l’ensemble des services de proximité, de loisirs et de restauration pour permettre de desservir l’ensemble des besoins émergents des habitants. Un poste de police sera opérationnel dans les deux prochaines semaines. Le projet abritera 5 mosquées, dont une sera inaugurée durant le mois de Ramadan. Deux écoles recevront les élèves lors de la prochaine rentrée, avant que les sections collège et lycée ne soient livrées. Des épiceries et une supérette se sont déjà installées sur place. Concernant les espaces verts, elles sont incluses au sein des résidences et des villas, en plus des parcs publics.


Pensé pour être un moteur d’activité dans la zone de Bouskoura, le quartier a été conçu pour créer une dynamique favorable au commerce à travers un équilibre entre logements, services publics et activités économiques. À ce titre, Garan a lancé en 2016 un appel à manifestations auprès des entrepreneurs capables de saisir les opportunités que permet la mise en place de ce nouveau pôle urbain et de répondre aux besoins des actuels et futurs habitants. Le quartier offre, en effet, un potentiel non négligeable pour beaucoup de métiers notamment ceux de la santé, de la distribution, de l’éducation, des loisirs mais aussi de la construction et de l’énergie, précise Garan.

Le quartier a vu le lancement commercial début mai 2017 des deux parties intégrantes du nouveau pôle urbain, Victoria Forest, des lots de terrain R+5 à partir de 415 m² destinés aux promoteurs pour développer une offre résidentielle, ainsi que la deuxième résidence d’appartements développée par Garan. En matière de perspectives, de nouveaux équipements sont prévus pour 2020, notamment la livraison des premières villas, le projet résidentiel, le boulevard piéton, le centre sportif, de nouvelles mosquées et écoles, conclut Garan.

Pour rappel, Garan est un groupement Saoudo-marocain opérant dans l’aménagement, le développement et la promotion immobilière, créé en novembre 2012.

Article précédent

Toulouse Business School inaugure son premier campus africain

Article suivant

JoB Days de l’IGA : 40 recruteurs attendus