AutomobileFlash-eco

Renault Maroc s’allie à la Douane

L’Administration des Douanes et des impôts indirects (ADII) et le Groupe Renault Maroc ont scellé leur partenariat par la signature, lundi 14 mai 2018 à Rabat, d’une convention portant sur l’octroi du label « Opérateur économique agréé (OEA) Sécurité-sûreté » à l’usine Renault de Tanger et d’un protocole d’accord pour lutter contre la contrefaçon.


La signature de cette convention, à l’issue de la réunion d’un comité de pilotage ADII-Renault qui a été coprésidé par le directeur général de l’ADII, Nabyl Lakhdar et le directeur général du Groupe Renault Maroc, Marc Nassif, en présence du directeur général de l’Usine Renault de Tanger, Jean-François Gal, doit permettre à l’usine de bénéficier de ce statut qui garantit à la Douane la fiabilité de l’entreprise labellisé en matière de sécurité et de sûreté au niveau de la chaîne logistique. Ce label permet également à son détenteur de bénéficier d’une gamme personnalisée de facilités douanières allant de la simplification des formalités douanières à la réduction des coûts des opérations de dédouanement.

S’agissant du protocole d’accord conclu entre les deux parties, il a pour mission de lutter contre la contrefaçon des marques commerciales détenues par le Groupe automobile français, de renforcer les mesures aux frontières en matière de contrefaçon et de développer la collaboration entre les deux partenaires pour lutter plus efficacement contre ce phénomène et ses répercussions négatives sur l’économie nationale et la compétitivité des entreprises.

En vertu de ce protocole, le Groupe Renault Maroc s’engage à mettre son expertise dans ce domaine à la disposition de l’ADII à travers la mise en place d’actions de formation techniques approfondies sur les produits Renault et Dacia au profit des douaniers marocains de l’ensemble des ports du royaume et du renforcement de la coopération bilatérale en matière d’échange d’informations.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Injaz Al-Maghrib s’attaque au primaire

Article suivant

Le tramway de Casablanca amorce les tests sur la ligne 2