ConjonctureFlash-eco

Rétrospective 2017 : les moments forts de février

Challenge.ma a sélectionné les événements qui ont fait l’actualité en 2017. Retour en textes, images et graphes sur les événements les plus marquants de février 2017.


mapph_20170201_0023_map_mapCoopération Sud-Sud : Le Maroc partage son savoir-faire urbanistique

En visite au Soudan du Sud, le roi Mohammed VI et le président de la République soudanaise, Salva Kiir Mayardit, ont présidé une cérémonie de signature de neuf accords bilatéraux dans différents domaines de coopération entre les deux pays. Lors de cette cérémonie, le Maroc s’est engagé à partager son expérience en termes d’urbanisation et de développement urbain, en vue de soutenir la construction d’une nouvelle capitale du Soudan du Sud. Le royaume a accepté de financer les études de faisabilité technique et financière de ce grand projet à hauteur de 5,1 millions de dollars.

Le-siège-de-la-CédéaoCommunauté économique : Le Maroc veut rejoindre la CEDEAO

Après le retour à l’UA en janvier 2017, le Maroc a émis le souhait de rejoindre une autre organisation du continent : la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). A cette fin, Rabat a fait part, le 24 février, à l’ex-présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf, alors à la tête de la CEDEAO, de sa «volonté d’adhérer à l’organisation régionale en tant que membre à part entière». Le Maroc a obtenu un accord de principe en juin et le 16 décembre dernier, la session ordinaire de la CEDEAO a mis en place un comité composé des présidents togolais, ivoirien, ghanéen, guinéen et nigérian pour étudier la demande d’adhésion du Maroc.

Capture d’écran 2018-02-13 à 11.43.00Armement : Le Maroc et l’Algérie en tête

Le rapport publié le 20 février par l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm révèle que le Maroc et l’Algérie sont les plus gros importateurs d’armes en Afrique hors Égypte, placée dans le groupe Moyen-Orient. Les deux pays s’approprient, selon la même étude, plus de 60% de l’ensemble des importations du continent en armes pour la période 2012-2016. A l’échelle mondiale, le Maroc arrive à la 24ème position avec 1,2% du volume mondial.

Capture d’écran 2018-02-13 à 11.43.10IDE marocain : Les PME peinent à investir sur le continent

Selon les données de l’Office des Changes, fournies mi-février, les investissements directs marocains à l’étranger se sont établis à 6,1 milliards de DH à fin novembre 2016, en baisse de 1,2% par rapport à la même période en 2015. 90% des investissements marocains en Afrique sont réalisés par de grands groupes. Avec moins de 150 PME qui ont franchi le pas. Parmi les freins à leur expansion dans le continent, l’Office a évoqué le manque d’information, l’absence d’une démarche de prospection structurée, une faible compétitivité, ainsi que les problèmes de financement.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Alliance CGEM/syndicats pour la création d’un fonds de médiation sociale

Article suivant

Marrakech abrite le plus grand showroom de Hyundai au Maroc