ConjonctureFlash-eco

Rétrospective 2017 : les moments forts de janvier

Challenge.ma a sélectionné les événements qui ont fait l’actualité en 2017. Retour en textes, images et graphes sur les événements les plus marquants de janvier 2017.


1Union africaine : Le come-back du Maroc

S’il y a un sujet qui a marqué l’actualité marocaine et continentale en ce début de l’année, c’est bien celui du retour du Maroc au sein de l’Union africaine (UA). Un come-back validé le 30 janvier 2017 à Addis Abeba, à l’occasion du 28ème sommet des chefs d’État et de gouvernement de l’UA. Et qualifié par le roi Mohammed VI dans son discours prononcé le lendemain, mardi 31 janvier, devant le sommet des chefs d’État de l’UA de beau jour « où l’on rentre chez soi, après une trop longue absence ! Il est beau, le jour où l’on porte son cœur vers le foyer aimé ».

3Banques participatives : Feu vert

Le Comité des établissements de crédit a émis un avis favorable à cinq demandes d’agrément pour la création de banques participatives. Les cinq demandes de création de banques participatives ont été formulées par CIH Bank, BMCE Bank of Africa, la Banque centrale populaire (BCP), le Crédit Agricole du Maroc et Attijariwafa Bank.

2Bourse de Casablanca : Début d’année réussi

Après une année 2016 très positive où l’indice général du marché a réalisé une performance de plus de 30%, la tendance haussière se maintient pour 2017. Dès le 10 janvier, la Bourse de Casablanca confirme son bon début d’année. Le Masi affiche déjà une progression insolente de 10,6% et les volumes de transactions sont de plus en plus importants. Toutes les valeurs qui font le marché profitent de cette embellie : Maroc Telecom, banques, cimenteries, promoteurs immobiliers, industries agroalimentaires…

4Taux du crédit immobilier : Nouvelles baisses pour les crédits aux particuliers

Les taux du crédit immobilier descendent à 4,3%, un niveau jamais atteint pour la clientèle standard. Et c’est Crédit du Maroc qui relance les hostilités au début de l’année. Jusqu’alors, le meilleur taux de la place était de 4,5%, ce qui constituait déjà un tarif inenvisageable il y a 2 ans où le taux moyen dépassait 6%.

5Bloomberg Innovation Index 2017 : Le Maroc, pays innovant

Le groupe financier américain Bloomberg a classé le Maroc parmi les 50 économies les plus innovantes dans le monde. Selon le rapport Bloomberg, rendu public à Washington en janvier 2017, le Maroc obtient de meilleures performances dans les catégories de « l’investissement dans la R&D », « la valeur ajoutée manufacturière » et « la densité de haute technologie », citant l’efficacité de sa stratégie de développement des industries manufacturières, de l’automobile et de l’aéronautique, ainsi que de son leadership en matière de promotion des énergies renouvelables.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

inwi lance une nouvelle offre pour les entreprises

Article suivant

Cap Senior, 1er salon dédié à la préparation à la retraite