Politique

Sahara marocain : Ban Ki-moon « présente » ses excuses au Maroc

Le Secrétaire Général de l’ONU aurait présenté ses excuses au Maroc. Le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement  Mustapha El Khalfi a révélé sur la chaîne de télévision allemande DW que Ban Ki-moon avait présenté ses excuses au Royaume du Maroc suite au dérapage survenu dans ses propos à l’égard du Sahara marocain lors de son entretien avec Salaheddine Mezouar, ministre des affaires étrangères lundi dernier à New York. Le prétexte : Ban Ki-moon aurait été induit en erreur par ses collaborateurs par rapport aux informations qui lui ont été transmises sur le dossier du Sahara. Le SG de l’ONU n’a cependant pas rendu public les termes de son entretien avec Mezouar.

Le Maroc a entrepris de sérieuses actions à l’encontre de la mission de l’ONU pour le Sahara (Minurso) en réduisant considérablement sa contribution qui s’élevait à pas moins de 3 millions de dollars par an. D’ailleurs, une grande partie des personnes concernées par la réduction significative de la composante civile, et particulièrement la composante politique, de la Minurso ont embarqué, ce dimanche matin, à bord d’un aéronef de l’ONU à destination de Las Palamas. Une partie des membres de la composante civile de la MINURSO avait déjà quitté le Royaume hier, samedi 19 mars, à bord de vols commerciaux.
Les derniers membres civils de la mission de l’ONU au Sahara ont embarqué dimanche à 18 heures à l’aéroport de Laayoune en direction de Casablanca d’où ils quitteront le Maroc définitivement. Une seule fonctionnaire, enceinte, n’a pas pu faire partie du convoi.

Article précédent

Mounir Jazouli, Président du Groupement des Annonceurs du Maroc

Article suivant

Affrontements meurtriers entre deux groupes de supporters du Raja

  • Youssef Epervier

    Qu’est ce que vous racontez… Vous présentez la chose comme si Ban Ki Moon s’est excusé officiellement alors qu’il n’en est rien.

    Voici l’entretien de Mr Khalfi avec DW http://dw.com/p/1IG94

    • Bernard_PF

      En effet, entretien très convaincant… L’avez pas en sanscrit, des fois ?

  • Abell Sidali

    So we can say to Bouteflika yedak fe sheikh