High-Tech

Samsung prie pour le succès de l’iPhone X

L’information peut parâtre paradoxale : les ventes de l’iPhone X rapporteront plus à Samsung que la production des composants de son propre Galaxy S8 !


Selon une enquête du Wall Street Journal, la vente des composants sont derrière ce paradoxe. En effet, Apple dépend de son concurrent direct sud-coréen. Ce dernier est le seul fournisseur de composants capable de lui délivrer un nombre suffisant d’écran et de puces de mémoire de qualité.
Ainsi, pour chaque iPhone X vendu (prix : 1000$), Samsung toucherait environ 110$, soutient le quotidien économique américain. Cette somme perçue par la firme de Séoul provient en fait de ses différentes divisions liées aux composants, celles qui produisent des écrans OLED, des puces de mémoire NAND (mémoire interne) ou la RAM.
Le Wall Street Journal va plus loin en affirmant que Apple ne peut pas se passer de son concurrent. La relation de dépendance est tellement forte (Samsung est le seul fournisseur capable d’assurer à la fois les volumes et les quantités) que la vente des composants pour l’iPhone X rapporterait près de 4 milliards de dollars de plus que la vente de composants du Galaxy S8. De ce fait, chaque iPhone X rapportera de 80$ à 110$ en fonction du modèle au géant sud-coréen. Samsung toucherait donc l’équivalent du tiers des dépenses réalisées par l’américain pour l’achat de composants. Le cabinet Counterpoint Technology Market Research, cité par le Wall Street Journal, avance même des chiffres : d’ici l’été 2019, Apple devrait vendre environ 130 millions d’iPhone X, à raison de 110 dollars par exemplaire pour Samsung. Quant au Galaxy S8, les prévisions des ventes s’élèvent à 50 millions d’exemplaires en 20 mois, avec un bénéfice de 202 dollars par exemplaire à Samsung.

Cette interdépendance entre deux énormes marques concurrentes est aujourd’hui quasiment unique et paradoxale. D’un côté, Samsung a tout intérêt à ce que les ventes de l’iPhone X se portent bien. Les différentes divisions de production de Samsung représentent près de 35% du chiffre d’affaires de la société. De l’autre, Apple a besoin des composants de Samsung afin de proposer un iPhone X de qualité et en nombre suffisant. Et officiellement, les deux marques sont concurrentes sur le marché des smartphones, Samsung étant le numéro 1 et Apple le numéro 2.

Pour rappel, l’iPhone X – à prononcer « 10 » – est le modèle de luxe présenté par Apple lors de sa keynote 2017 pour marquer les 10 ans de l’iPhone. Il sera disponible au début de novembre 2017 et vendu à 999 dollars.


Article précédent

Podium Elite Africa : la BVC répond

Article suivant

Saham Assurance conforte son avance sur le segment de l’assurance santé